Faut-il toujours bien s'habiller pour Noël ?

Chargement en cours
Do : une robe colorée et des bijoux sages.
Do : une robe colorée et des bijoux sages.
1/2
© Adobe Stock, merla

Anthony Vincent

Les fêtes de fin d'année prêtent le flanc à toutes les excentricités. Libre à vous d'y céder ou non, en fonction des proches avec qui vous les passez et de votre amour du buffet.

Si vous êtes du genre à vous habiller avec beaucoup de sobriété pendant les 365 jours de l'année, la veillée du 24 décembre ou la journée de Noël du lendemain constituent de bonnes occasions de sortir le grand jeu. Si vous faites en revanche partie des élégantes qui redoublent de fantaisie tout au long de l'année, cet événement ne devrait pas trop chambouler votre quotidien stylistique.

Pour vous aider à dénouer ce noeud Gordien, reste surtout à déterminer avec qui vous allez festoyer. Dans une famille particulièrement croyante, il sera de bon ton d'y mettre du sien sous peine d'entendre, à peine le pas de la porte franchi, la terrible sentence "Tu aurais pu faire un effort !" pour célébrer l'anniversaire du petit Jésus. La valeur sûre reste une robe habillée et festive, sans jouer la carte du sexy. A fortiori, si vous comptez aller à la messe de Minuit ou celle de l'Aurore, il ne faudrait pas que le regard du prêtre s'égare dans votre décolleté. Même exigence de modestie si vous comptez dîner ou déjeuner chez votre belle-famille : vous ne voudriez surtout pas choquer votre belle-mère par une tenue trop provocante à son goût, et encore moins paraître mieux habillée qu'elle sous peine de la vexer. Pensez d'ailleurs à vous renseigner discrètement auprès de votre moitié pour savoir quel est le niveau du dress-code annuel.

Élégance sobre

Ainsi, une sage robe en maille droite ou évasée, à manches longues ou ¾, à l'encolure bateau, carrée, ou au V timide, et dans une couleur sourde telle que le bordeaux, le vert impérial, le bleu marine, ou le violine fonctionnera à tous les coups. Autrement, un élégant pantalon en laine coloré ou une jupe longueur genoux et un pull sage seront également du plus bel effet. Quelque chose de seyant et suffisamment couvrant pour que votre ventre ne pointe pas après vous être resservie du chapon. Exit le noir, davantage associé aux enterrements qu'à la magie de Noël, et les couleurs trop vives pour qu'on ne vous confonde pas avec le sapin. Oubliez le blazer ou la veste de smoking trop connotés bureau, un cardigan plus sombre pourra couvrir vos épaules en cas de frissons. Côté bijoux, l'humilité est de mise si vous comptez aller à l'église ou chez votre belle-famille : puces d'oreille, fin collier, et bagues anciennes seront de meilleurs goûts.

C'est au niveau des souliers que la plus grande des audaces sera permise, à condition de garder les pieds sur terre avec des talons inférieurs à 10 cm. Gardez dans votre sac une deuxième paire de collants au cas où la première filerait à cause des griffes du chat ou d'une branche de sapin, ou une belle paire de chaussettes si l'on exige que vous retiriez vos chaussures.

De manière générale, personne ne vous en voudra d'avoir mis la barre plus haut que d'habitude côté style, mais ce n'est pas le 31 non plus. Réservez donc pour le Nouvel An vos accessoires les plus fous et vos pièces les plus fortes...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU