Robe : 3 erreurs morpho à ne pas commettre

Robe : 3 erreurs morpho à ne pas commettre
Quelle robe pour votre morphologie ? Suivez le guide pour ne pas commettre d'impair !

Marine Cournede

Comment choisir la robe parfaite ? Voilà une question qui trotte dans la tête de beaucoup d'entre vous. Et bien tout est une question de morphologie ! Plutôt grande, petite, ronde ou fine, c'est votre silhouette qui définit quelle robe vous sied le mieux. Pourtant, certaines ont tendance à l'oublier et un faux pas est vite arrivé. Voilà trois erreurs morpho à ne pas commettre.

Si vous êtes petite

Pour vous mesdames, les robes longues et fluides sont à proscrire ! Elles ont tendance à tasser la silhouette et à donner un aspect "rétréci". Privilégiez les robes qui dévoilent vos jambes, de préférence au dessus du genou pour allonger la silhouette, type blouses romantiques. Si cependant les robes longues et bohèmes vous font de l'oeil, portez-les avec de généreux talons afin de gagner quelques centimètres.

Si vous êtes ronde

Oubliez les robes trop moulantes comme les modèles "tubes" qui viennent comprimer chaque courbe de votre corps. Effet engoncé garanti ! Préférez des modèles longs et fluides, marqués sous la poitrine comme les robes "portefeuille" ou "patineuse". Concernant les manches, laissez tomber les fines bretelles et optez pour une forme mi-longue et floue comme les manches "chauve-souris".

Si vous êtes androgyne/musclée

Ces silhouettes présentent généralement une taille peu marquée et/ou des épaules carrées. Les robes bustier ou cintrées au niveau de la taille ne sont pas vos meilleures alliées ! Ce qu'il vous faut ? Des robes droites et fluides façon baby doll qui occultent le manque de taille et des manches fluides qui adoucissent la carrure.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU