2017 : année du retour en grâce de la doudoune

2017 : année du retour en grâce de la doudoune
La silhouette d'ouverture du premier défilé de Demna Gvasalia pour Balenciaga automne-hiver 2016/2017, à Paris, le 6 mars 2016.

Anthony Vincent

Des sports d'hiver aux pavés urbains, cette veste au rembourrage matelassé promet de nous réchauffer, à condition de bien la choisir aux codes de la saison.

Celle que les anglophones surnomment "puffer jacket", pour désigner son côté bouffant, flatte rarement la silhouette. Matelassée afin d'éviter que le duvet qui la constitue ne se tasse en son fond, la doudoune a vite fait de nous faire ressembler au bonhomme Michelin. D'autant qu'elle a été inventée par Moncler en 1952 avant tout pour habiller les athlètes aux sport d'hiver, avant d'être récupérée par les habitants des pays les plus froids du globe.

Doudoune XXL sur tenue racée

Pourtant, nombreux sont les frileux à l'adopter en ville, faisant fi de tout souci esthétique. Ou presque : depuis l'arrivée de Demna Gvasaliaà la tête de Balenciaga en octobre 2015, la doudoune devient une pièce de luxe qui assume ses racines sportives et sa récupération street. Le trouble-fête va même jusqu'à la faire porter à contre-emploi : basculée en arrière, dénudant les épaules alors offertes au froid, pour une attitude couture irrévérencieuse.

Le ton est donné. La doudoune devient bankable, des maisons de luxe aux chaînes de magasins à petits prix, qui tentent de l'ennoblir dans des matières raffinées, des longueurs plus élégantes, ou encore des jeux de matières avant-gardistes. Exit les modèles ultra-fins qu'on cache sous un manteau en drap de laine. Bienvenue à la fusion des codes du luxe et du sport, tendance appelée athleisure, dont les élégantes raffolent. Des cimes enneigées aux pavés goudronnés, il suffit pour l'adopter de la choisir matte et surdimensionnée, associée à une tenue racée plutôt que décontractée. Et le tour de piste est joué.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.