3 fois où la mode s'est inspirée de la littérature

3 fois où la mode s'est inspirée de la littérature
Détail du défilé Gucci durant la Fashion Week Printemps/Été 2018 à Milan le 20 septembre 2018.

Azza Kamaria

Aussi longtemps qu'elle a existé, la littérature a toujours été fascinée par la mode et les plus grands classiques possèdent souvent leurs icônes de style. Il est tout de même arrivé que la tendance soit inversée et que la mode invite la littérature en son sein.

Des maisons de couture les plus luxueuses aux petites marques, il semblerait que l'industrie de la mode ait décidé d'ouvrir ses portes à la littérature. Ces trois pièces en sont la preuve.

Gucci et son portfolio à imprimé "Guccy"

Sur son défilé prêt-à-porter printemps-été 2018, le directeur artistique de Gucci, Alessandro Michele, a décidé de concevoir une pochette ayant la forme d'un livre. Sur le dos de ce dernier, on peut lire "Bacchin Amore" en référence à un sonnet écrit par un célèbre poète italien du nom de Cecco Angiolieri.

Olympia Le-Tan et ses minaudières brodées

En matière de croisement des arts, Olympia Le-Tan est une référence. Cette créatrice parisienne confectionne des minaudières sur lesquelles elle fait broder des couvertures de livres ou de bandes dessinées. Une idée originale (et qui fonctionne bien) inspirée par son père, l'illustrateur de romans, Pierre Le-Tan.

Fists et Lettres et leurs détournements

Les t-shirts originaux ont la cote et cette marque française, sobrement baptisée "Fists et Lettres", à trouver le créneau parfait en s'amusant à détourner les couvertures de grandes oeuvres de la littérature française. Pour eux, le livre de Gustave Flaubert "Madame Bovary" est devenu "Madame Beuverie", "Les Mille et une nuit" sont changées en "Les Mille et une Cuites". Quelques jeux de mots sont également glissés dans des créations tels que "Même à poil je garde mes Stendhal", imprimé en lettre capitale sur un portrait de l'auteur du livre "Le Rouge et Le Noir".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.