À quoi servent les noeuds des petites culottes ?

À quoi servent les noeuds des petites culottes ?
Ce noeud rappelle notamment la charge érotique des corsets et permet d'ajouter du cachet à moindre frais à un sous-vêtement extrêmement basique.

Anthony Vincent

Loin d'être innocent, ce minuscule détail qui orne les petites culottes des femmes de tous âges s'avère chargé d'histoire, de sexisme, d'intérêts commerciaux et d'enjeux érotiques.

Si l'on retrouve souvent des noeuds sur les pièces pour femme (serre-tête, ballerines, jupe, etc.), cela n'a pas toujours été le cas. Dans l'Histoire, les noeuds n'ont pas toujours été associés au féminin. "Cela date du XIXe siècle", précise la doctorante en histoire de l'art et spécialiste des représentations de la mode Élise Urbain Ruano, interrogée par Buzzfeed, qui vient de mener une enquête sur le sujet. Le noeud papillon encore porté par les hommes aujourd'hui en atteste.

Avant cette période, les femmes portaient leurs toilettes fesses nues. Mais l'avènement des robes en crinoline qui se soulevaient facilement a motivé et popularisé l'invention de "pantalons de lingerie" vers 1850. Cet ancêtre de la culotte se fermait alors par une lanière ou un cordon noué, tout comme les corps à baleines et les corsets, puisque l'élastique n'existait pas encore.

Le noeud du problème de genres

De sa fonction utilitaire au XIXe siècle, le noeud devient ensuite purement décoratif. Pour un coût dérisoire, il rappelle aujourd'hui le faste et le sexisme d'une époque où les femmes étaient contraintes d'être habillées par des domestiques. Cette valeur ajoutée marketing revêt également une forte dimension psychanalytique. Comme le résume Daphnée Leportois, journaliste de Buzzfeed, le noeud constitue "un artifice pour permettre aux hommes de ne pas voir dans le sexe féminin l'image de l'ablation de leur propre appareil génital".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU