Bientôt une loi pour protéger les tops du harcèlement sexuel ?

Bientôt une loi pour protéger les tops du harcèlement sexuel ?
Les tops Joan Smalls, Kendall Jenner, Gigi Hadid et Adriana Lima au défilé Victoria's Secret à Paris, le 30 novembre 2016.

Anthony Vincent

Aidée d'un syndicat de mannequin, une députée new-yorkaise vient de présenter un projet de loi pour transformer l'indignation générale en législation précise.

D'un côté, Carla Bruni trouve cet "environnement sain" (InStyle, le 13 octobre), de l'autre le supermodel Christy Turlington dénonce un milieu peuplé de "prédateurs" (WWD, le 18 octobre), comme le confirment les nombreux témoignages de victimes récoltés par la mannequin Cameron Russell sur Instagram, ainsi que celui de la top Sara Sampaio, forcée malgré son contrat à poser nue pour le magazine LUI contre lequel elle a décidé de porter plainte. Après la chute du producteur Harvey Weinstein, et celle du photographe Terry Richardson, le milieu de la mode se questionne enfin sur ses pratiques.

Agences tenues responsables de leurs modèles

Pour mieux protéger ces professionnelles de l'image, Nily Rozic, députée de New York qui travaille avec le syndicat américain de mannequins The Model Alliance, a présenté le 23 octobre un projet de loi baptisé "Models Harassment Protection Act". Celui-ci vise à rendre les agences, designers et magazines responsables de la protection de leurs modèles, jusqu'à présent considérées comme des indépendantes à la profession libérale et donc beaucoup plus vulnérables aux pressions et violences de toutes formes.

Il ne faut pas oublier que les mannequins viennent souvent d'un autre pays et se retrouvent seules, catapultées très jeunes dans une industrie extrêmement carnassière, dont elles ne connaissent pas forcément les rouages légaux, ni vers qui se tourner. La députée espère que le projet de loi sera voté d'ici juin 2018 pour une mise en place avant la fin de l'année.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.