Brigitte Macron à New York : sa robe déclenche une polémique internationale

Brigitte Macron à New York : sa robe déclenche une polémique internationale
Brigitte Macron et son staff se rendent à l'Assemblée générale des Nations unies, à New York, le 19 septembre 2017.

Hélène Garçon

Pour assister au discours du Président français devant l'Assemblée générale à l'ONU, mardi 19 septembre 2017, la première dame avait opté pour une robe blanche, qui a beaucoup fait jaser.

Brigitte Macron fascine. Non seulement par sa relation amoureuse avec le Président qui semble infaillible, mais aussi par son style. À chaque sortie, son look prêté en grande partie par le groupe LVMH est scruté à la loupe et commenté par tous les médias français, mais pas que. La "Brigitte mania" semble aussi avoir contaminé les autres pays, puisque la tenue qu'elle portait pour assister au premier grand discours de son mari devant l'Assemblée générale des Nations unies à New York a suscité de nombreux commentaires. Et ce, jusqu'en Hongrie et en Roumanie !

Une robe qui fait débat à l'international

L'objet du délit ? Une robe courte blanche signée Louis Vuitton, ornée de détails en dentelle noire au niveau de la poitrine, imitant un décolleté. La tenue n'a pas trouvé grâce aux yeux de nombreux internautes, qui ont immédiatement fustigé le choix de la robe, qualifiée par le site hongrois Tportal de "provocante" parce qu'elle arrive "au-dessus du genou". En Roumanie, le magazine OK ! estime que Brigitte Macron est "l'une des épouses de président les plus controversées en ce qui concerne la différence d'âge entre elle et son mari, mais aussi en raison de son style vestimentaire non conforme, parfois inapproprié pour une femme de 64 ans".

Aux États-Unis en revanche, la première dame française fait l'unanimité. Elle a d'ailleurs été sacrée par le magazine Vogue comme l'ambassadrice de la WHIP : Woman who are Hot, Intel­ligent and in their Prime (soit "les femmes sexy, intelligentes et dans la force de l'âge").

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU