Chaussures dépareillées : la nouvelle tendance ?

Chaussures dépareillées : la nouvelle tendance ?
Plutôt que de choisir deux modèles radicalement différents, préférez désaccorder vos chaussures au niveau d'un détail.

Anthony Vincent

Les modeuses les plus intrépides s'amourachent d'un nouveau gimmick mode pour le moins singulier : porter un pied gauche d'une autre couleur que le pied droit. Daltonisme ou audacieux stylisme ?

Dans un étrange décor composé de parois incurvées en acier et verre semi-réfléchissant signé par l'artiste conceptuel Dan Graham, les femmes défilent dans des tenues intello-arty imaginées par Phoebe Philo pour la collection Céline printemps-été 2017. Outre les robes inspirées des oeuvres "Anthropométries" d'Yves Klein, les chaussures marquent par leur incongruité. Certaines paires se portent justement dépareillées : un pied rouge, l'autre blanc, ou alors noir et jaune, ou encore beige et marron.

Cette audace stylistique aurait pu rester anecdotique si elle n'avait pas été reprise par Miu Miu, sur des ballerines aux brides désaccordées massivement adoptées par la faune mode, puis par Calvin Klein sur des escarpins bijoutés différemment. Après Naomie Harris aux Oscars, Nicole Kidman a osé ces souliers dépareillés de la griffe américaine sur le tapis rouge des Emmy Awards le 17 septembre 2017. Ce micro détail, provoquant un léger déséquilibre visuel, a donné naissance à de nombreux articles qui se demandaient si l'actrice australienne s'était mal réveillée. Preuve, s'il en fallait, que dépareiller ses chaussures constitue un bon moyen de se faire remarquer.

En pratique, si vous tenez absolument à médiatiser votre nouvelle pédicure, inutile d'acheter deux fois la même paire de chaussures dans des couleurs différentes... Accessoirisez-les plutôt d'une chaîne de cheville, de rubans ou de médaillons faciles à chiner, pour mettre le monde à vos pieds.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU