Comment Cindy Crawford gère-t-elle la carrière ses enfants mannequins ?

Comment Cindy Crawford gère-t-elle la carrière ses enfants mannequins ?
Presley Gerber, Kaia Gerber, Cindy Crawford et Rande Gerber à Paris le 29 septembre 2017.

Azza Kamaria

Cindy Crawford connaît l'industrie de la mode sur le bout des doigts, c'est pour ça qu'il est hors de question qu'elle laisse ses enfants faire le grand saut en solitaire.

Après de longues années à briller sur la scène internationale du mannequinat, Cindy Crawford passe désormais de l'autre côté de la force en s'occupant des carrières de ses enfants. Maman des deux mannequins que les plus grandes maisons de couture s'arrachent, Kaia Gerber 16 ans et Presley Gerber 18 ans, est un métier qu'elle prend particulièrement à coeur. Dans une interview accordée au média américain Town & Country, l'ex-top model confie : "Évidemment, je veux leur donner les moyens de gérer leurs carrières eux-mêmes, mais pour l'instant ils ne sont pas prêts. En ce moment, ils disent surtout : "Maman, dis-moi juste ce que je dois faire ?"

Priorité à l'éducation

Les secrets d'une carrière qui dure sont selon elle la confiance en soi et la politesse et pour cela, Cindy Crawford a une politique assez particulière. "Les enfants n'écoutent pas toujours, mais ils regardent ce que vous faites. Si vous êtes polis avec les gens, vous leur apprenez à être polis. Si vous faites de votre famille une priorité, ils ne remettent pas en question le temps passé avec vous," explique-t-elle.

Malgré tout, le sex symbol des années 90 reste consciente qu'être des "enfants de" facilite considérablement le parcours de Kaia et Presley : "J'ai beaucoup de chance, parce que je ne peux pas dire #metoo. En tant que mère de deux enfants travaillant dans l'industrie de la mode, bien sûr je m'inquiète. Mais soyons honnête. Mes enfants sont protégés dans ce business parce qu'ils ne sont pas les enfants d'inconnus. Les gens savent que je viendrais s'ils s'en prennent à mes enfants."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU