Comment porter des bottes rouges sans rougir ?

Comment porter des bottes rouges sans rougir ?
Street style d'une modeuse, à Berlin le 21 octobre 2017.

Anthony Vincent

Repérées chez Balenciaga, Miu Miu, Valentino, et surtout Victoria Beckham, ce choix de chaussures audacieux a envahi les podiums puis la rue, au point de nous faire voir rouge. Et finir par l'envier.

La mode connaît souvent des drôles de lubies. Après les bottes et escarpins blancs qui ne pouvaient convenir qu'aux personnes ne se rendant jamais nulle part sans leur chauffeur privé, faute de risquer de les tacher, voici qu'on se surprend à envier des bottines rouges, vues sur tous les défilés et rapidement devenues la fixette mode des élégantes.

Botter en rouge

Un choix aussi sexy que risqué tant cette couleur paraît connotée, a fortiori sur ce type de souliers. On évite donc soigneusement d'en choisir à talons aiguilles vertigineux ou hauteur cuissardes difficiles à assumer. À la place, on opte pour du plat ou un épais talon bottier de moins de 10 cm afin de prendre de la hauteur sur des bottines qui s'arrêtent à la cheville ou à la naissance du genou.

Plus facile à assortir qu'il n'y paraît, cet accessoire carmin ira avec la grande majorité des tons d'une garde-robe automnale : des tons ocres du jaune au marron à l'intemporalité du blanc, du beige, du marine, du gris et du noir. Victoria Beckham ne quitte plus les siennes qu'elle assortit sans rougir avec une robe vermillon, une autre à motif bleu, blanc et bordeaux, ou encore une autre amarante. À condition d'éviter le total look rouge, trop pompier, ou l'association avec du vert, trop Noël, vos bottes rouges iront avec tout et vous conduiront n'importe où.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.