Et si les nu-pieds étaient mauvais pour la santé ?

Et si les nu-pieds étaient mauvais pour la santé ?
Porter des chaussures trop plates peut causer des problèmes de dos.

Azza Kamaria

Cette nouvelle risque d'en attrister plus d'une : les sandales, tongs et mules que l'on adore porter l'été seraient en réalité mauvaises pour le dos et les pieds. Explications.

Elles sont esthétiques, pratiques, légères et agréables à porter : en vacances ou pas, les sandales, tongs, mules et autres nu-pieds sont nos alliés chaque été. Malheureusement, selon de nombreux podologues, elles seraient en réalité nocives pour la santé de nos pieds mais aussi pour la colonne vertébrale. Selon Marie Boussagol, pédicure-podologue à Aurillac, interrogée par Madame Figaro : "Lorsqu'on laisse la cheville nue, le fait que la semelle tape sur le pied crée un traumatisme, ainsi qu'un échauffement de la voûte plantaire. Et cela favorise aussi l'apparition de callosités dures et sèches au niveau du talon."

Attention aux douleurs

Un rapport publié en 2010 par le système de santé publique du Royaume-Uni révèle d'ailleurs que le port de nu-pieds a été la cause de près de 200 000 tendinites, entorses, douleurs lombaires ou encore contractures musculaires la même année. La raison ? Le manque d'amorti au niveau de la semelle constituant la chaussure qui se répartit sur le reste du corps.

Comment trouver la chaussure idéale ?

Toujours selon Marie Boussagnol, "il n'existe pas de modèle idéal en été car le simple fait de porter des chaussures ouvertes est déjà mauvais pour le pied qui reste en perpétuel mouvement". Néanmoins, le port d'un talon de trois ou quatre centimètres maximum permettrait d'assurer "une bonne posture de la colonne vertébrale".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU