Fashion Week : les 3 accessoires les plus loufoques repérés sur les podiums

Fashion Week : les 3 accessoires les plus loufoques repérés sur les podiums
Défilé Calvin Klein automne-hiver 2018-2019 à New York, le 13 février 2018.

Anthony Vincent

De New York à Milan, en passant par Londres, les semaines de la mode se succèdent pour présenter les collections automne-hiver 2018-2019. Dont quelques détails des plus déroutants.

Une cagoule chez Calvin Klein

Lors de la semaine de la mode new-yorkaise, Raf Simons pour Calvin Klein a transformé le 13 février 2018 la bourse American Stock Exchange en ferme agricole ponctuée d'oeuvres signées Andy Warhol et Sterling Ruby et entièrement recouverte de pop corn au sol pour y dévoiler sa collection inspirée de tenues de soldats du feu et du thriller hygiéniste "Safe" de Todd Haynes. Et comme l'héroïne allergique à tout du film, la femme parano-frileuse Calvin Klein portera une cagoule en toute occasion, aussi bien avec une robe de soirée qu'avec un manteau de sapeur pompier.

Des stilettos Trump chez CSM

À Londres, Donald Trump a fait une apparition inattendue le 17 février : sous forme de chaussures-masque en caoutchouc à l'effigie du président des Etats-Unis aux pieds d'une mannequin défilant pour la collection de l'école de mode Central Saint Martins. Ces "trumpettos" ont été imaginés par l'étudiant Edwin Mohney qui a aussi fait défiler une robe-préservatif géante. Prometteur.

Un double de sa tête chez Gucci

À Milan, Alessandro Michele chez Gucci a de nouveau réussi à faire parler de lui en faisant défiler certains mannequins avec une réplique de leur propre tête dans les mains, quand il ne s'agissait pas de caméléons ou de bébés dragons. Sans compter une mannequin grimée d'un troisième oeil. Pile de quoi insuffler une dose de fantaisie transhumaniste à sa collection taillée pour une génération biberonnée aux effets médiévaux-spéciaux de "Game of Thrones".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU