Jane Birkin demande que le sac Hermès en peau de crocodile ne porte plus son nom

Jane Birkin demande que le sac Hermès en peau de crocodile ne porte plus son nom
Jane Birkin

Justine Fiordelli

Jane Birkin a demandé à la maison de luxe Hermès de débaptiser le sac en peau de crocodile qui porte son nom, un modèle pourtant mythique. Les raisons de cette demande ? La chanteuse dénonce des "pratiques cruelles" lors de l'abattage des crocodiles et entend tenir sa parole "jusqu'à ce que de meilleures pratiques répondant aux normes internationales", apprend-on dans un communiqué transmis ce mardi à l'AFP par son agent.

"Ayant été alertée par les pratiques cruelles réservées aux crocodiles au cours de leur abattage pour la production des sacs Hermès portant mon nom et en tant que signataire des pétitions "Mercy for animals" de Joaquin Phoenix, j'ai demandé à la Maison Hermès de débaptiser le Birkin Croco jusqu'à ce que de meilleures pratiques répondant aux normes internationales puissent être mises en place pour la fabrication de ce sac", a indiqué Jane Birkin. Pour le moment, la maison Hermès n'a pas souhaité réagir à cette demande.

Le sac Birkin avait été créé au début des années 1980, après une rencontre entre la chanteuse et le président de la maison de luxe de l'époque, Jean-Louis Dumas. Modèle phare de la marque, possédant deux poignées et une forme pratique, le Birkin est adulé des stars et s'impose comme l'un des sacs les plus chers au monde.

Disponible en plusieurs matières (vache, veau, autruche, crocodile), il nécessite entre 18 et 25 heures de travail et est réalisé sur commande, ce qui explique des prix allant de 6 000 euros à plusieurs dizaines de milliers d'euros pour les modèles en peau exotique. Cela ne l'empêche pas de se vendre comme des petits pains et de séduire bon nombre de célébrités telles que Victoria Beckham, Kim Kardashian ou encore Naomi Campbell. Début juin, un sac à main Diamond Birkin fuchsia en peau de crocodile a même battu un record lors d'une ventes aux enchères, trouvant preneur pour 202 000 euros chez Christie's à Hong Kong.

En juin, l'association PETA avait diffusé un film pour dénoncer les conditions d'élevage et d'abattage des crocodiles dans une ferme du Texas, demandant à Hermès de "cesser immédiatement d'acheter et d'utiliser des peaux exotiques, et de vendre des accessoires en peau de crocodile et d'alligator". La maison de luxe avait répondu que certaines séquences du film "avaient été tournées préalablement à accords de partenariat avec les fermes évoquées dans ce film" et qu'un audit était actuellement en cours dans la ferme texane ciblée par la vidéo.

"Toutes nos fermes partenaires respectent scrupuleusement les règles établies sous l'égide de l'ONU par la Convention de Washington de 1973 qui définissent la protection des espèces en danger," avait assuré la marque, qui ajoute imposer imposer à ses partenaires "les plus hauts standards dans le traitement éthique des crocodiles".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Jane Birkin demande que le sac Hermès en peau de crocodile ne porte plus son nom
  • avatar
    bibi26 -

    ELLE DEVRAIT REMBOURSER TOUT L'ARGENT QU'ELLE A GAGNE SI ELLE EST HONNETE AVEC SES CONVICTIONS .
    CE QUE JE NE PENSE PAS !