Karl Lagerfeld se considère comme un "logo"

Karl Lagerfeld se considère comme un "logo"
Karl Lagerfeld salue ses invités au défilé Chanel, à Paris, le 3 octobre 2017.

Azza Kamaria

Karl Lagerfeld vient de dévoiler une collection de maquillage avec la marque australienne ModelCo. À cette occasion, le Kaiser s'est confié sur sa vision de l'industrie du paraître et sur l'origine de ce projet.

Couture, stylisme, photographie, direction artistique... Il n'y a pas un métier de l'industrie de la mode et de la beauté que Karl Lagerfeld n'a pas déjà exploré et il dirige d'une main de maître les collections des maisons Fendi, Chanel et de sa marque éponyme. Il y a quelques semaines, la marque ModelCo organisait un événement place Vendôme pour annoncer le lancement d'une ligne de maquillage en collaboration avec le seul et unique Karl. À cette occasion, le roi de l'industrie de la mode s'est confié dans une interview accordée à Madame Figaro, le 16 mai 2018.

"Je m'appelle Logofeld "

Aujourd'hui, tout le monde le sait, sa signature suffit à vendre. Le succès commercial associé à son propre désir de toucher à tout, donnent naissance à une multitude de projets dont Karl Lagerfeld est très fier. "Il y a quatorze ans, j'avais compris dans quel sens le vent tournait, l'émergence de nouvelles marques, de nouvelles façons de distribuer et de consommer, le principe des collaborations, etc.", rappelle-t-il.

Une position avant-gardiste qui fait qu'aujourd'hui, le directeur artistique de Chanel, se considère comme un produit à part entière. "Mais si je fais quelque chose pour une griffe, ce n'est pas pour ma personne. Lagerfeld, c'est une planète  ; Chanel, Fendi en sont d'autres... Je ne me pose pas la question de me galvauder quand je collabore avec H&M. Je suis une marque ambulante  :  je m'appelle Logofeld", conclut-il.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.