Le cuir d'ananas, nouvelle alternative au cuir animal ?

Chargement en cours
L'ananas : le cuir de demain ?
L'ananas : le cuir de demain ?
1/3
© Fotolia, Oocoskun
A lire aussi

Hélène Demarly

Adieu cuir de vachette, de mouton, d'agneau ou de buffle ! Et si l'avenir c'était l'ananas ? On vous explique pourquoi ces nouvelles fibres végétales risquent bien d'envahir le marché de la mode.

Appelé Piñatex, ce nouveau textile qui ressemble fortement à du cuir par son aspect, est fabriqué à partir de feuilles d'ananas. 100 % naturel et biodégradable, il a été découvert par la créatrice espagnole Carmen Hijosa alors qu'elle travaillait aux Philippines, où les fibres d'ananas sont utilisées pour les tenues traditionnelles.

Totalement écologique

Même s'il n'est pas évident à produire, le Piñatex, a un avantage de taille : les feuilles d'ananas, partie du fruit qui n'est normalement d'aucune utilité, sont destinées au rébus. Or, avec ce procédé, elles trouvent une seconde vie en devenant des fibres textiles. Le cuir d'ananas ne requiert ainsi aucun usage d'eau, de pesticides ou de fertilisants, et en plus, bien évidemment, aucun animal n'est tué. Les fibres d'ananas, une fois récoltées, sont traitées dans une usine textile pour subir des traitements industriels et chimiques, les mêmes procédés utilisés que pour le feutre. Au final, on obtient un matériau qui se décline en quatre teintes : charbon, crème, brun et or métallisé.

L'ananas : le nouveau cuir ?

Au printemps, le Royal College of Arts de Londres a décerné à Carmen Hijosa le prix de l'innovation matérielle 2016, et la branche britannique de la PETA (l'association de protection des animaux, son prix de l'innovation 2015. Depuis, le cuir d'ananas continue de faire parler de lui pour son côté écolo, mais aussi pour son prix. Car le Piñatex ne coûte que 23 euros du mètre carré, contre 38 euros pour le cuir animal. Du coup, pas étonnant que de plus en plus de marques aient déjà créées des chaussures, des sacs et des housses d'ordinateurs. Même Puma et Camper se sont positionnés sur le marché en lançant leurs prototypes. Reste à voir à combien sera vendu ce cuir d'un nouveau genre si les marques s'en empare ! Le cuir d'ananas, un marché qui s'annonce juteux !

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU