Le porno chic fait-il toujours vendre en mode ?

Chargement en cours
Klara Kristin pose en petite culotte pour Calvin Klein.
Klara Kristin pose en petite culotte pour Calvin Klein.
1/3
© DR, Calvin Klein via Bestimage
A lire aussi

Justine Fiordelli

Sur la planète mode, l'heure est à la polémique avec la nouvelle campagne publicitaire "I flash in #mycalvins", pour les sous-vêtements Calvin Klein, qui surfe sur la tendance du porno chic. En cause ? Le caractère osé et très érotique des clichés. Une recette marketing que la marque américaine avait déjà expérimentée dans les années 1990 et qu'elle remet aujourd'hui au goût du jour. Gros carton à l'époque, en est-il de même aujourd'hui ? La provocation porno chic continue-t-elle à faire vendre ?

Une chose est sûre : la pilule a du mal à passer aux États-Unis, sur la Toile et les réseaux sociaux, suite à la publication des photos de la dernière campagne Calvin Klein sur le compte Instagram officiel de la marque. Les clichés mettent notamment en scène la Danoise Klara Kristin, tout juste âgée de 23 ans, dans une position peu conventionnelle. Photographiée en contre-plongée, on la voit en effet jambes ouvertes et petite culotte apparente : un point de vue borderline que de nombreuses associations ont pointé du doigt, dénonçant l'image dégradante d'une femme réduit à un simple objet sexuel, qui sert ici à faire vendre les sous-vêtements. Le site www.fredzone.org rapporte même que "le National Center on Sexual Exploitation (NCOSE) aurait lancé une pétition en ligne pour protester".

Mais les autres clichés de la campagne sont également décriés. La seconde image (ci-dessus - photo 2) nous dévoile une femme mettant les mains dans sa culotte, pendant qu'un troisième cliché montre une paire de fesses qui dépasse d'un jean brut. Même la jeune Kendall Jenner (20 ans) s'est retrouvée au coeur du scandale, avec une série de photos suggestives où on la voit prendre la pose avec un pamplemousse.Les shootings érotiques font-ils encore vendre sur la planète mode ? Il semble évident que oui, mais les réactions suscitées par la dernière campagne Calvin Klein prouvent que les mentalités commencent doucement à évoluer. L'image positive du porno chic serait-elle en passe de devenir ringarde et vulgaire ?

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
18 commentaires - Le porno chic fait-il toujours vendre en mode ?
  • avatar
    citoyenquimper -

    vulgaire ne veut pas dire grossier !
    cf vulgus : la foule

    peu de latinistes chez les NOUVEAUX journalistes !

  • avatar
    biutiful -

    question: pourquoi un voyeur est condamne pénalement alors qu un publiciste ne l est pas??

    avatar
    critiqueenlignedu63 -

    Car la justice est largement mal faite ^^

  • avatar
    breizh -

    un mot honteux !!! que Klara Kristin vienne chez moi j'aurai 2 mots a lui dire .....

  • avatar
    kiki007 -

    arretez vos conneries il faut supprimer des petites culottes et les armes sont en vente libre la preuve 50 morts par un tare c'est cela qu'il faut supprimer et vite nous ne pouvons plus rien faire à cause de cons qui vénèrent une religion qui rabaisse l'être humain en général les années 1970 nous manquent mais à l'époque il y avait moins de ............

    avatar
    critiqueenlignedu63 -

    Vous avez raison , c'était largement mieux avant , l'être humain était de loin largement moins débile

  • avatar
    jonhstone39300 -

    le porno n'a jamais été chic .....l'érotisme est chic .