Les jeans, mauvais pour la planète et la santé ?

Les jeans, mauvais pour la planète et la santé ?

Pour obtenir sa couleur bleu, la toile denim nécessite l'emploi de produits chimiques qui dégradent la faune et la flore.

A lire aussi

Anthony Vincent

Si elle constitue un indispensable de votre garde-robe, la toile denim s'avère loin d'être la meilleure amie de l'Homme et de la planète. Extrêmement polluante, et même dangereuse pour la santé, la production de jean pose problème.

Lorsque l'on demandait au créateur Yves Saint Laurent quel était son plus grand regret, il répondait invariablement : "ne pas avoir inventé le jean". Venue de l'univers du workwear, aujourd'hui portée par les deux sexes de toutes les classes sociales, cette pièce démocratique par excellence constitue par sa production massive un fléau écologique. Il s'en vend 63 millions chaque année en France, et 2 milliards dans le monde, comme le relève L'Express en février 2017.

En cause, le bleu de sa toile, obtenu grâce au nonylphénol, un composé chimique et toxique, loin d'être biodégradable, du plomb ou encore du mercure qui polluent les sols et les eaux. Sans compter les 11 000 litres d'eau nécessaires à la fabrication d'une seule paire de jean. Cerise sur l'indigo, les jeans pré-usés nécessitent de projeter à très forte pression du sable sur le denim afin de lui donner un aspect vieilli, mais qui expose les travailleurs à de graves maladies respiratoires, dont l'incurable silicose.

Deuxième industrie la plus polluante au monde, juste après celle du pétrole, le secteur textile commence à s'intéresser à des alternatives plus écologiques. Pensez donc à acheter - moins souvent - des jeans bruts plutôt que délavés, et même à vous tourner vers du vintage ou des marques qui se revendiquent éco-responsables.

 
44 commentaires - Les jeans, mauvais pour la planète et la santé ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]