Macron et ses proches : pourquoi adoptent-ils tous la cravate violette ?

Macron et ses proches : pourquoi adoptent-ils tous la cravate violette ?
Emmanuel Macron accueille le président de l'Arménie Serge Sarkissian, à L'Élysée le 23 janvier 2018.

Anthony Vincent

Si le rose est connoté socialiste, le rouge communiste et le bleu républicain, nationaliste, voire royaliste, le clan Macron s'attache au violet. La couleur du "en même temps" ?

Pour plusieurs apparitions publiques, le président de la République a choisi d'apparaître avec une cravate violette. Une cravate qui change de la traditionnelle neutralité du bleu marine, souvent arboré sous le péron de L'Élysée. Loin d'être anodin, ce détail mode véhicule en réalité un véritable message politique, également porté par le secrétaire d'État auprès du Premier ministre et porte-parole du gouvernement Benjamin-Blaise Griveaux ainsi que par le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, tous les deux souvent aperçus également avec cet atour autour du cou.

Afficher sa couleur politique

Le président roi du "en même temps" trouve sans doute dans cette teinte une parfaite synthèse du bleu - couleur traditionnellement rattachée aux partis de droite - et du rouge - couleur liée aux partis de gauche. En fonction des événements, il peut d'ailleurs se tourner vers différentes teintes de violet qui tire la froideur du bleu ou la chaleur du rouge communiste et du rose socialiste, afin de renvoyer le bon message politique.

Oui, mais voilà, si elle tire trop vers le parme, cette teinte a vite fait de faire penser à celle qu'on vous forçait à porter pour correspondre au "dress code" du mariage de cette cousine que vous détestez. Oscillant entre l'audace et le vulgaire, le violet a pourtant été élu couleur de l'année 2018 par Pantone, entreprise spécialiste en la matière. Emmanuel Macron aurait-il une longueur d'avance sur cette tendance pleine d'ambivalence ?

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU