Marie-Louise Carven : la doyenne de la haute couture est décédée

Marie-Louise Carven : la doyenne de la haute couture est décédée
Mme Carven est décédée à l'âge de 105 ans

Justine Fiordelli

Triste nouvelle sur la planète mode, qui perd l'une de ses grandes figures ! Marie-Louise Carven, fondatrice de la maison Carven et doyenne de la haute couture française, est en effet décédée lundi 08 juin à Paris, à l'âge de 105 ans, comme a pu l'annoncer son entourage. "Elle s'est éteinte ce matin à son domicile", a déclaré à l'AFP Catherine Degueldre, secrétaire de l'association Grog-Carven, fondée par la créatrice, qui était également commandeur de la Légion d'honneur et du mérite.

De son vrai nom Carmen de Tommaso, elle prend le nom de Carven en 1945, lorsqu'elle monte sa maison de couture après avoir suivi des études aux Beaux-Arts. Née en 1909 et connue pour ses pièces chics et pleines de fraîcheur, la créatrice connaît son premier succès avec une robe de coton à rayures blanches et vertes baptisée "Ma Griffe". Une pièce qui a permis à la maison Carven d'imposer le "vert Carven" comme couleur fétiche de la maison : "Carven, c'est fondamentalement frais. À ses débuts, en 1945, Madame Carven dessinait des silhouettes espiègles, des petites robes pimpantes exultant la joie de vivre de l'après-guerre", résume Guillaume Henry, le directeur artistique de la maison dans les années 2000.

Grande dame de la mode réputée pour habiller le tout Paris, de Martine Carol à la chanteuse Edith Piaf, Madame Carven est également à l'initiative du balconnet, en 1950, puis décide, un peu plus tard, de lancer une collection de prêt-à-porter pour enfants avec Carven Junior. En 1960, elle se lance dans la réalisation d'uniformes puis décide finalement de faire ses adieux au monde de la mode, en se retirant en 1993, alors âgée de 84 ans.

La maison Carven, qui a connu une période de transition entre plusieurs mains est aujourd'hui présidée par Henri Sebaoun et a pour directeur de la création Guillaume Henry.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.