Melania Trump : de nouveau critiquée pour un look inapproprié

Melania Trump : de nouveau critiquée pour un look inapproprié
Donald Trump et Melania Trump célébrent le 242e anniversaire de l'indépendance américaine à la Maison-Blanche à Washington, le 4 juillet 2018.

Azza Kamaria

À l'occasion de la fête nationale américaine, le 4 juillet 2018, Melania Trump est apparue dans le jardin de la Maison-Blanche vêtue d'une création signée Ralph Lauren. Un look qui, une fois de plus, a fait jaser.

Décidément, Melania Trump devrait changer de styliste. Depuis le début du mandat de son mari, la première dame des États-Unis accumule les faux pas vestimentaires.

La vedette du jour

Ce 4 juillet, à l'occasion de la fête nationale américaine, Flotus et son époux recevaient des militaires et leurs familles pour un pique-nique dans le jardin de la Maison-Blanche. Alors que l'événement était organisé dans le but de saluer la bravoure des hommes et des femmes qui défendent le pays, toute l'attention s'est retrouvée aspirée par la robe en vichy bleu que portait Melania Trump. Au-delà de son esthétique (les goûts et les couleurs...), c'est le prix de la création de Ralph Lauren, près de 3 000 euros, qui a interpellé l'opinion publique. À ce dernier, viennent s'ajouter celui de la ceinture Alexander McQueen et de la paire de ballerines signée Christian Louboutin. Sur l'un des commentaires postés sur Twitter, on peut lire : "Une robe à 2 790 dollars ? Cela me rend triste car je dois travailler plusieurs mois pour gagner une telle somme."

Quand elle ne porte pas de pièces hors de prix, l'ex-mannequin slovène soulève l'indignation à cause de tenues inappropriées. Il y a quelques semaines, en pleine polémique sur la politique d'immigration de Donald Trump et pendant que des enfants étaient arrachés des bras de leurs parents à la frontière mexicaine, Melania Trump était apparue vêtue d'une veste Zara estampillée "I really don't care do you ?" à traduire par "Je m'en fiche complètement, pas vous ?". Autant dire que l'on a connu mieux en matière de tact.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU