Miss France : l'évolution du défilé en maillot de bain

Miss France : l'évolution du défilé en maillot de bain

Les candidates en maillot de bain lors de l'élection 2007 à Poitiers, le 9 décembre 2006.

A lire aussi

Hélène Demarly

Alors que le célèbre concours de beauté se déroule samedi 16 décembre 2017, retour sur l'évolution du maillot de bain des années 1940 à aujourd'hui : du une-pièce au trikini.

L'élection Miss France voit le jour en 1920 mais ce n'est que dans les années 1940 que les premiers maillots font leur apparition. Enveloppants et au décolleté carré, ils se portent avec des collants voile. Certaines années pourtant, le deux-pièces est de mise... jusqu'aux années 1980 et l'arrivée de Geneviève de Fontenay à la présidence du comité Miss France. En 1984 néanmoins, le une-pièce se fait sexy pour la première fois : couleur argent et décolleté plus profond. En 1986, c'est encore plus audacieux avec un trikini imprimé girafe, très échancré et décolleté. Dix ans plus tard, c'est un presque bikini qui apparaît, dévoilant le ventre à travers un voile noir.

Le bikini un temps interdit

Le maillot deux-pièces ne signe son grand retour qu'en 2006, quatre ans après qu'Endemol ait racheté Miss France et cherché à en moderniser l'image, contre l'avis de la dame au chapeau, qui avait toujours jugé le bikini trop affriolant. Les miss défilent donc de nouveau en deux-pièces, avec une coupe simple toutefois, sans trop en dévoiler.

Si certaines années, le maillot de bain une-pièce est choisi, il se fait plus sexy avec push-up ou décolleté prononcé. Il se fait aussi plus original. On se souvient notamment de Camille Cerf en panthère rose, de Valérie Bègue en hôtesse de l'air ou de Malika Ménard en officier de la Marine. Reste à savoir quel maillot porteront cette année les aspirantes au titre de Miss France 2018.

 
4 commentaires - Miss France : l'évolution du défilé en maillot de bain
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]