Mode éthique : les nouveaux textiles écologiques

Mode éthique : les nouveaux textiles écologiques
Une idée révolutionnaire.

Azza Kamaria

La troisième édition des Global Change Awards sponsorisés par H&M a mis en lumière ceux qui innovent aujourd'hui pour faire la mode de demain. Parmi eux, on retrouve les Américains du projet Crop-A-Porter.

Yitzac Goldstein, Geof Kim et Isaac Nichelson ont dû rêver de ce moment pendant longtemps... Au début du mois de mars, les trois Américains ont remporté le premier prix des Global Change Awards sponsorisés par H&M ainsi que la coquette somme de 300 000 euros, et autant dire que c'est largement mérité.

Leur marque, Crop-A-Porter, crée des vêtements à partir de surplus de récoltes agricoles. Qui aurait pu imaginer qu'un jour les graines de lin, de chanvre, et les restes de culture de cannes à sucre, de bananes et d'ananas pourraient être transformés en textiles ? "Nous cherchons à aider notre industrie à commencer à se défaire du coton en tant que ressource de fibres naturelles la plus utilisée au monde. Ayant remporté le Global Change Awards, nous pouvons commencer à libérer une énorme valeur pour l'industrie des textiles et de la mode", explique un des fondateurs, Isaac Nichelson.

Une autre initiative suédoise, cette fois-ci, s'est également distinguée avec sa technologie qui consiste à séparer et régénérer le coton et le polyester à l'aide de produits écologiques. D'autres concepts tels qu'Algae Apparel (Israël), Smart Stitch (Belgique), Funghi Fashion (Hollande) ont aussi retenus l'attention du jury et du public de la cérémonie.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU