Mode : la tendance vegan grimpe en flèche !

Chargement en cours
La mode vegan est en pleine ascension. Le but ? Ne plus utiliser de produits issus de la souffrance animale.
La mode vegan est en pleine ascension. Le but ? Ne plus utiliser de produits issus de la souffrance animale.
1/3
© Getty Images, Thomas Barwick
A lire aussi

Justine Fiordelli

Très tendance dans les assiettes, le vegan connaît également son heure de gloire sur la planète mode. La fausse fourrure et les cuirs vegan deviennent la norme et séduisent plus que jamais les fashionistas soucieuses de leurs achats. Le principe de base à suivre ? Exclure les matières d'origine animale pour acheter de façon plus responsable. De quoi craquer sans culpabiliser !

Ce mouvement de mode vegan s'inscrit dans la continuité de la tendance culinaire et permet de profiter d'une séance shopping éco-responsable.Pamela Anderson a été l'une des premières à exploiter le filon et manifester son engagement en faveur de la cause animale. Elle a notamment lancé une collection de chaussures et d'accessoires 100% vegan, en collaboration avec la créatrice française Amélie Pichard. "Les végétaliens peuvent être sexy, très amusants, très stylés et respectueux. Les jeunes gens veulent faire des meilleurs choix en termes de consommation et de mode. Nous avons besoin de proposer des choix de chaussures et de sacs viables pour l'environnement", expliquait-elle dans les colonnes du Women's Wear daily (WWD).

Depuis, de nombreuses marques de mode se sont données le mot et se mettent à suivre la tendance. Parmi elles, la griffe française Magnethik (www.magnethik.com), qui propose une ligne de sacs à main tendance et branchés, exclusivement réalisés à partir de polyuréthane, garanti sans métaux lourds, pigments azoïques et autres substances nocives pour la santé. Leur modèle phare ? Le sac bourse, décliné en de multiples nuances toutes plus séduisantes les unes que les autres : orange, rose... L'avantage ? La même souplesse que le cuir mais sans nuire aux animaux. Toujours dans le milieu de la mode, certaines maisons de couture ont même décidé de ne plus utiliser de véritable fourrure animale, à l'image de Giorgio Armani ou encore d'Hugo Boss. Une prise de conscience serait-elle en marche ?

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU