Oui, les baskets de grands-pères sont à la mode

Oui, les baskets de grands-pères sont à la mode
La sneaker LV Archlight imaginée par la maison Louis Vuitton.

Azza Kamaria

Chaussures de prof d'EPS, de grands-pères... Les baskets dites "moches" ont la cote et sont actuellement en train de se frayer une place tout en haut de la hiérarchie des chaussures.

Pendant des lustres, être classe et tendance se traduisait par le port d'une paire d'escarpins vertigineux. Aujourd'hui, aux abords des défilés de mode et sur leurs comptes Instagram, les plus grandes stars de la mode s'affichent avec des paires de baskets aux couleurs excentriques et aux designs audacieux. Le plus surprenant dans cette histoire, c'est que la plupart du temps, il s'agit de pièces imaginées par de grandes maisons de couture telles que Louis Vuitton, Balenciaga, Gucci ou encore Chanel.

Quand la rue s'invite sur les podiums

Les marques de luxe ont toutes plus ou moins toujours proposé des modèles de baskets dans les collections de chaussures disponibles en boutique. La différence étant qu'auparavant, il s'agissait de petites paires minimalistes et discrètes. Après une éternité à transformer les vêtements en art, l'industrie a cédé à l'appel de la rue et s'est lancée dans les sneakers en reprenant les codes de ce qui a longtemps été vu comme des chaussures moches de part leur manque de finesse et leur côté "has been".

Un succès fulgurant

Chez Balenciaga, c'est la Triple S vendue environ 700 euros qui mène la danse. À chaque nouveau coloris, cette paire de sneakers XXL, née de l'association de trois styles de basket de sport, s'écoule en un rien de temps, parfois avant même d'être sortie grâce à un système de préventes.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.