Pourquoi certaines femmes s'habillent au rayon homme ?

Pourquoi certaines femmes s'habillent au rayon homme ?
La mannequin Mica Arganaraz au défilé homme Berluti automne-hiver 2017/2018 par Haider Ackermann, à Paris, le 20 janvier 2017.

Anthony Vincent

Les femmes s'avèrent de plus en plus nombreuses à piocher dans le dressing masculin. Du style boyfriend au parti pris politique, il n'y a qu'un rayon.

"Chanel a donné la liberté aux femmes. Yves Saint Laurent leur a donné le pouvoir", se plaisait à résumer Pierre Bergé, à propos de son compagnon et collaborateur qui a révolutionné la garde-robe du beau sexe justement en y glissant quelques pièces masculines : le caban, la saharienne et surtout le smoking, qui deviennent sous ses doigts des exhausteurs de féminité.

Au bonheur des hommes

Au lieu de céder à l'inconfort des talons hauts, au sexy tapageur d'un décolleté, ou au manque de praticité d'une mini-jupe, nombreuses sont les femmes à se sentir moins engoncées, et donc plus fortes, habillées dans des vêtements d'hommes signés Berluti, Éditions M.R. ou encore AMI. Plus imperméables aux phénomènes de tendances passagères, les basiques masculins comme le chino, la chemise ou le costume n'ont que peu changé au fil des années, preuve de la pertinence de leur design, aujourd'hui maîtrisé par les marques capables de les proposer au meilleur prix.

Ces intemporels s'avèrent taillés pour le quotidien, confortables à porter, dans des couleurs faciles à assortir, souvent dans des matières durables, avec des poches beaucoup plus grandes que celles des femmes. D'autant que ces dernières sont souvent victimes de ce que l'on appelle la taxe rose : un même produit sera vendu plus cher aux femmes qu'aux hommes, pour des raisons rarement valables. On comprend vite pourquoi des élégantes d'un nouveau genre, en quête de vêtements essentiels et fonctionnels, trouvent leur bonheur au rayon homme.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU