Pourquoi les chaussures moches ont-elles autant de succès ?

Pourquoi les chaussures moches ont-elles autant de succès ?
Ouverture d'une boutique Crocs à Londres, le 18 octobre 2007.

Justine Fiordelli

Qu'il s'agisse des sabots en plastique Crocs, des mocassins en fourrure ou encore des claquettes de piscine, les chaussures ringardes grimpent en flèche, sur les podiums comme dans la rue. Mais pourquoi un tel engouement pour ces souliers ?

Cela est bien connu, la mode est un éternel renouvellement. Alors rien d'étonnant à ce que les chaussures "moches" reviennent sur le devant de la scène et parviennent à séduire de nombreux créateurs. Chez Gucci, les mocassins ouverts et fourrés repérés sur le défilé Automne-Hiver 2015/2016 ont fait beaucoup parler d'eux et ne sont pas prêts de disparaître. Le constat est tel : aujourd'hui les modèles classiques se revisitent et prennent volontairement un air désuet en s'offrant quelques fioritures comme de la fourrure à l'intérieur ou encore des scratchs. Ce qui a l'air de plaire puisque le succès est au rendez-vous.

Un regain d'intérêt pour le ringard

Entre les Crocs qui ressemblent à des chaussures d'infirmière à semelles orthopédiques et les claquettes de piscine revisitées en cuir imprimé de Sophia Webster (collection Printemps-Été 2017), la mode n'a plus de limites. Et le ringard n'a pas fini de prendre de l'ampleur ! Ce qui fait sa force ? Le fait que les modèles d'autrefois se parent désormais de petits détails supplémentaires qui viennent susciter la curiosité.

Toutes les modeuses semblent y trouver leur compte. Les claquettes de piscine se portent aujourd'hui à la ville, à l'instar des chaussures de randonnée qui ne sont plus uniquement réservées aux promenades dans les montagnes. Associées à un jean effiloché et une blouse à volants, elles vous offriront un look féminin et cool à la fois, idéal pour tous les jours (ou presque).

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU