Quand Star Wars s'incruste dans la mode

Quand Star Wars s'incruste dans la mode
Daisy Ridley et John Boyega dans "Star Wars : Le Réveil de la Force".

Hélène Demarly

Alors que les fans de la saga intergalactique attendent avec impatience le 13 décembre 2017, jour de sortie de l'épisode VIII, la mode, de son côté, lui rend hommage à sa manière.

Depuis la sortie du premier film en 1977, l'univers Star Wars a inspiré à plusieurs reprises les créateurs. Le dernier en date ? Christian Louboutin. Grand fan, le chausseur français a réalisé quatre paires inspirées des personnages féminins du film : Rey, l'amiral Holob, le capitaine Phasma et Rose Tico. Ces souliers, présentés lors de la première mondiale du film à Los Angeles le 12 décembre, seront vendus aux enchères entre les 7 et 20 décembre prochains sur le site Charity Buzz et les bénéfices iront à la Starlight Children's Foundation, une association qui vient en aide aux enfants malades.

Le prêt-à-porter s'y met aussi

Primark, H&M ou encore l'e-shop Asos proposent chacun une collection spéciale Star Wars, composée tour à tour de t-shirts, pyjamas ou sweats aux couleurs de la saga créée par George Lucas. La griffe de chaussures anglaises Clarks aussi a sorti pour l'hiver 2017/2018 plusieurs paires de bottines afin de "célébrer la force féminine".

En janvier 2016, c'était Karl Lagerfeld qui s'en inspirait pour l'un de ses défilés Chanel, entre coiffures macarons façon princesse Leia, capes de Jedi, ceintures pour attacher son sabre laser ou autres détails évoquant Star Wars de façon subtile. Nicolas Ghesquière a lui aussi, quatre ans plus tôt pour Balanciaga, coiffé ses mannequins de gigantesques chapeaux-capes étrangement semblables à celui de Dark Vador.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.