Un enfant trisomique en Une de Vogue pour la toute première fois

Un enfant trisomique en Une de Vogue pour la toute première fois
La mannequin Amanda Booth et son fils Micah Quinones sur le tapis rouge du Global Down Syndrome Foundation 2016, à Denver le 12 novembre 2016.

Anthony Vincent

L'édition néerlandaise art de vivre de la bible de la mode affiche en couverture de son numéro hivernal la mannequin américaine Amanda Booth et son fils atteint du syndrome de Down.

Si la mode pèche souvent par son manque de diversité autant sur les podiums que dans les magazines au papier glacé, le progrès semble bel et bien en marche. Pour preuve, la couverture du magazine Vogue néerlandais "Living" dédié à l'art de vivre a, pour son nouveau numéro hivernal, choisi d'afficher une personne trisomique.

"Mode de vie lent"

"Avec grand honneur, mon fils Micah et moi figurons sur la couverture du magazine Vogue Living néerlandais de ce mois-ci. Vogue ! Je suis presque certaine que Micah est maintenant la première personne atteinte du Syndrome de Down sur une couverture de Vogue ! Je ne pourrais être plus fière", s'enthousiasme en légende d'une publication postée le 22 novembre 2017 sur son compte Instagram la top, notamment connue pour avoir fait la couverture du magazine de charme Playboy du mois de mai 2014.

Dans les pages du magazine de mode et d'art de vivre, l'ancienne playmate témoigne sur le "mode de vie lent" de sa famille, comme on peut le lire sur le compte Instagram de Vogue dans un post daté du 21 novembre 2017 : "Leur existence tourne autour d'expériences et de rencontres, de voyage en camping à la campagne et de promenades dans les forêts. Grâce à leur fils Micah, ils doivent suivre un rythme de vie plus lent, mais aussi plus conscient".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU