Les pires souvenirs d'école des célébrités

  • info
  • photos
On peut parfois penser que la vie des stars n'est qu'un long fleuve tranquille, depuis toujours. Et pourtant, certaines d'entre elles ont connu des moments difficiles à l'école ! De Marion Cotillard à Cameron Diaz, retrouvez ici 10 souvenirs d'école plutôt désagréables...
Chargement en cours
Marion Cotillard, victime de racistes
Marion Cotillard, victime de racistes
L'actrice française garde d'assez mauvais souvenirs de ses années d'école. En mai dernier, elle déclarait à Paris Match : "J'ai été victime de racistes. [...] J'ai été poussée sous les escaliers et on m'a versé dessus un litre d'eau de Cologne pour me désinfecter parce que j'étais l'amie d'une Arabe ! Ça a été extrêmement choquant, je me suis dit 'on est chez les fous'". Marion Cotillard lors de la cérémonie de clôture du Festival du Film de Cabourg, le 17 juin 2017.
1/10
Christian Pambrun

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
129 commentaires - Les pires souvenirs d'école des célébrités
  • avatar
    pendragon -

    Aucun intérêt.

  • avatar
    anarch66 -

    On s'en fout complètement de leurs problèmes
    Encore un coup de pub sans intérêt

  • avatar
    Opus47 -

    Ca nous intéresse vraiment tout ça.

  • avatar
    iffic48 -

    quand on entend certains ''people"",on se demande s'ils ont ètè à l'ècole!!en tout cas pas très longtemps!

  • avatar
    gallimi -

    Ce témoignage est dans l'air du temps, il y avait il y a 30 ans moins de racisme que maintenant, surtout à l'école.
    Moi j'ai connu l'école où dans toute la cour de récré il y avait une seule magréhbine, je me souviens encore de son nom Sara Messaoui, et il n'y avait aucun problème, elle ne portait pas de voile ou autre foulard, elle faisait peut être le ramadan, mais on n'en savait rien, l'école n'était pas politisée, c'était avant mai 68.

    avatar
    Opus47 -

    Evidemment et c'est n'importe quoi ce vous racontez car il y a 30 ans il y avait un immigré pour 50 français et maintenant .... Bref.