Alain Delon le crie haut et fort : "Je hais cette époque, je la vomis"

Alain Delon le crie haut et fort : "Je hais cette époque, je la vomis"

Alain Delon en marge du Festival International du Film Policier de Liège, le 5 mai 2017.

A lire aussi

Fabien Gallet

Pour Paris Match, Valérie Trierweiler s'est entretenue avec l'acteur de 82 ans. Il s'est confié comme jamais sur sa vie dans un entretien baptisé "Moi, Delon : l'interview de sa vie".

Dans Paris Match du 11 janvier 2018, Alain Delon fait le point sur sa vie auprès de Valérie Trierweiler. Quand elle lui demande quant il a "été le plus malheureux", il répond : "Aujourd'hui, je crois." Et d'ajouter, désabusé : "La vie ne m'apporte plus grand-chose. J'ai tout connu, tout vu. Mais surtout, je hais cette époque, je la vomis. (...) Tout est faux, tout est faussé. Il n'y a plus de respect, plus de parole donnée. Il n'y a que l'argent qui compte. On entend parler de crimes à longueur de journée."

"Je quitterai ce monde sans regrets"

Il faut dire que ces derniers mois ont été difficile pour la star du "Guépard" de Visconti (1963) opéré pour un pontage en septembre 2017. À 82 ans, Alain Delon assure que "l'âge a des conséquences" sur sa santé, mais que le plus dur reste de voir partir ses proches. "Ceux que j'aimais et qui sont déjà partis sont ailleurs", confie-t-il, marqué par la disparition de Mireille Darc en août 2017, avant de lancer, évoquant Jean-Claude Brialy et Jean-Pierre Cassel : "Presque tout le monde est mort."

Le père d'Anthony, Alain-Fabien et Anouchka Delon explique toutefois n'avoir "absolument pas peur de la mort", lui qui sait que tout "est une question de temps". "Je sais que je quitterai ce monde sans regrets", conclut Alain Delon avant de réitérer : "Non, c'est certain, je n'aurai vraiment aucun regret de partir."

 
86 commentaires - Alain Delon le crie haut et fort : "Je hais cette époque, je la vomis"
  • avatar
    Postillon96 -

    Moi j'aime la france, mais ce que je n'aime pas c'est les grands malades des réseaux sociaux, qui ne font que baver, beurkkk, ils me dégoutent tout comme Delon

  • avatar
    tyentoraduboutdun -

    Moi je la remercie la France, je voulais etre pauvre et elle m'a bien aidé
    en me piquant mon pognon pour le donner aux bronzés!

  • avatar
    mission_impossible -

    Alain Delon crie haut et fort ce que pensent beaucoup de gens dans cette société qui marche sur la tête. Plus de justice, aucun scrupule, une violence de plus en plus accrue tous les jours, une politique qui ne favorise que les très riches, plus aucun respect pour et de rien... et la liste n'est pas exhaustive !
    Bref ! Alain Delon a tout compris, seul l'argent et le pouvoir comptent et je l'admire pour ce coup de gueule (un de plus), pour sa carrière, pour son amour des chiens à côté desquels il veut être enterré (et là encore, il a raison)

    avatar
    mary_poppins -

    Alain Delon est merveilleux et ce n'est pas moi qui vous contredirai... Il a vu juste sur toute son analyse et le seul chien qui lui reste est son seul, son vrai bonheur... dans cette société de M... Comme je le comprends....

  • avatar
    dandan121 -

    Moi aussi je l' a vomis cette france

  • avatar
    airman -

    quand on lit la majorité des commentaires on se rends compte que les prétendus "réseaux sociaux" ne sont que la poubelle des haines, des jalousies et des frustrations de ceux qui ne sont rien et qui se vengent de leur mediocrité par la méchanceté et l'injure
    Pauvre monde..............

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]