Alain Delon, "brisé" par la disparition de Robert Hirsch

Alain Delon, "brisé" par la disparition de Robert Hirsch
Alain Delon en marge du 66e Festival de Cannes, le 25 mai 2013.

Fabien Gallet

Acteur et comédien de talent, Robert Hirsch s'est éteint jeudi 16 novembre 2017, à l'âge de 92 ans. Ce décès a bouleversé Alain Delon qui s'est confié sur cette perte au Figaro.

Ils avaient joué ensemble au début des années 1970, dans le film "Traitement de choc" signé Alain Jessua. Interrogé par Le Figaro, Alain Delon a rendu hommage au défunt sociétaire de la Comédie-Française. "Je l'admirais comme homme et comme comédien. Sa formation au conservatoire a fait de Robert le meilleur d'entre nous. J'ai une admiration sans borne pour lui. Il avait compris que pour ne pas mourir, il faut jouer tout le temps. Et il n'a pas quitté la scène durant 75 ans. Et il est presque parti comme Molière", a-t-il déclaré.

La fin d'une belle amitié

"Robert, c'était mon idole", a-t-il confié. Avant de poursuivre : "La dernière fois que je l'ai vu, c'était aux obsèques de Mireille Darc." Et d'ajouter : "Nous nous étions parlé il y a un mois au téléphone. J'avais prévu d'aller le voir. Je suis brisé." Cette nouvelle disparition dans le cercle des proches du comédien de 82 ans survient en effet quelques mois après la mort de ‎la Grande Sauterelle. "Ce n'est pas une partie de ma vie qui s'en va, c'est ma vie. Sans elle, je peux partir moi aussi", avait-il d'ailleurs confié à Paris Match.

Une déclaration qui avait de quoi inquiéter. D'autant plus que, quelques jours plus tard, l'acteur du "Guépard" avait dû être hospitalisé pour une opération "au niveau de l'ar­­tère fémorale", comme le précisait sa fille Anouchka Delon au Parisien le 27 septembre 2017. "Je vais très bien", avait par la suite assuré l'acteur octogénaire au journal.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
178 commentaires - Alain Delon, "brisé" par la disparition de Robert Hirsch
  • avatar
    grosac -

    il doit penser c'est bientôt mon tour

  • avatar
    gegu47 -

    il est souvent "brisé" , mais toujours là , et toujours devant . ce serait plutot lui et les médias qui parlent de lui qui me "les brisent " .......

  • avatar
    laganache -

    sa fierté et son orgueil me file la nausée ,bon vent mr delon.....

    avatar
    sam19522730 -

    Eh bien !, ne lisez pas l’article !. Il a le droit d’être triste non ? .

  • avatar
    laganache -

    sa fierté et son orgueil me file la nausée ,bon vent mr delon.....

  • avatar
    piR2-3 -

    Il devrait pourtant savoir qu'à son âge (à nos âges!) on connaît davantage de morts que de vivants!