Alexandra Lamy : "La sexua­lité est impor­tante et le plai­sir vital !"

Chargement en cours
 Alexandra Lamy à la 24e cérémonie des "Trophées du Film Français" au Palais Brongniart à Paris, le 2 février 2017.

Alexandra Lamy à la 24e cérémonie des "Trophées du Film Français" au Palais Brongniart à Paris, le 2 février 2017.

1/3
© Abaca, Wyters Alban
A lire aussi

Hélène Garçon

Contrairement à beaucoup d'actrices qui auraient esquivé la question, Alexandra Lamy a fait sauter les verrous concernant la sexualité féminine dans une interview accordée au magazine Psychologies. Interview qui devrait en déculpabiliser plus d'une.

"Être une femme libérée, tu sais, c'est pas si facile", chantait Cookie Dingler. Pourtant, tout a l'air d'aller pour le mieux concernant Alexandra Lamy, qui sera le 15 mars 2017 à l'affiche du film "L'Embarras du choix" où elle donne la réplique à Arnaud Ducret. Celle à qui les rumeurs prêteraient une nouvelle idylle avec un Londonien semble plus épanouie que jamais et pleine d'assurance. Dans les pages du magazine Psychologies, la soeur d'Audrey Lamy s'est longuement épanchée sur la place du sexe dans la vie d'une femme. "La sexualité a une place majeure", affirme-t-elle au magazine, en poursuivant : "Si on lâche là-dessus, ce n'est pas seulement son couple qu'on oublie, mais soi-même : il est essentiel de prendre du plaisir, et de s'autoriser à le demander."

Alexandra Lamy sans tabou

Pour l'ex-compagne de Jean Dujardin qui laisse parler son côté féministe, le plaisir sexuel chez la femme serait un besoin, mais aussi une bataille longue de plusieurs générations. "Je ne pense pas que nos mères et nos grand-mères osaient demander ce plaisir, mais c'est crucial !", assure la mère de Chloé Jouannet, qui insiste : "Je le clame haut et fort : la sexualité est importante et le plaisir vital !" Toujours dans cette interview, Alexandra Lamy, qui entend bien déculpabiliser les femmes, joue cartes sur table en confirmant que le célibat à 40 ans n'est pas tous les jours facile à vivre.

"C'est très dur de se retrouver seule à plus de 40 ans, surtout pour une femme avec enfants, j'en connais beaucoup qui en souffrent", confie la mère de famille qui a su aller de l'avant et se recentrer sur elle-même, avant de repartir à la conquête de l'amour. "Même si c'est stressant de voir que le champ des prétendants se resserre, j'ai pris du temps pour me retrouver, être sûre d'être de nouveau bien avec moi-même, solide, pas dans le regret", assure-t-elle avec une grande sérénité.

 
24 commentaires - Alexandra Lamy : "La sexua­lité est impor­tante et le plai­sir vital !"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]