Alice Taglioni révèle ses complexes d'enfance

Alice Taglioni révèle ses complexes d'enfance
Alice Taglioni à la montée des marches du film "Les Fantômes d'Ismaël" lors de la cérémonie d'ouverture du 70e Festival International du Film de Cannes, le 17 mai 2017.

Jessica Rat

Alors qu'elle s'illustrait sur le petit écran dans "Mystère à Paris", diffusé mercredi 27 décembre 2017 sur France 2, l'actrice s'est laissée aller à quelques confidences auprès de Télé Star.

Dans le téléfilm, Alice Taglioni incarne Constance de Coulanges, davantage connue sous son nom de cambrioleuse : Mercure. "Un personnage à la Belmondo", estime la comédienne auprès du magazine télé, expliquant avoir accepté de le jouer "parce qu'il est rare d'avoir à faire à un rôle aussi complet, surtout quand on est une femme". Un rôle qui lui ressemble aussi un peu, notamment dans cette réplique : "Je me fiche de l'impératif d'être belle, je suis moi et c'est déjà très bien." La compagne de Laurent Delahousse affirme en effet que "c'est exactement ça", bien qu'elle avoue avoir pourtant "été complexée enfant".

"L'impératif d'être belle"... sur les tapis rouges

Aujourd'hui encore, Alice Taglioni affirme se trouver "un peu garçon manqué", ayant après tout évolué dans "un monde plutôt masculin, avec des frères et un papa italien, où il fallait s'imposer en tant que fille". Si bien que la belle blonde ne s'en cache pas : "La première fois qu'on m'a dit que j'étais jolie, je l'ai pris comme un très beau compliment et jamais comme quelque chose de dérangeant."

"En revanche, j'ai plus de difficultés avec les photographies sur les tapis rouges car, là, il y a un impératif d'être belle", précise toutefois l'actrice de 41 ans. Et de conclure : "Si je ne le joue pas comme un rôle, je ne suis pas assez à l'aise."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU