Amende du CSA : les réactions de Cyril Hanouna et de C8

Amende du CSA : les réactions de Cyril Hanouna et de C8
Cyril Hanouna sur le plateau de l'émission "Touche pas à mon poste" à Paris, le 15 septembre 2016.

Hélène Garçon

À la suite du canular homophobe de Cyril Hanouna diffusé en mai 2017, 47 000 plaintes ont été enregistrées auprès du CSA. Lequel a finalement décidé de sanctionner l'animateur et la chaîne C8 en leur infligeant une amende de 3 millions d'euros. Une punition vivement contestée par les deux parties.

À force de jouer avec le feu, on finit par se brûler. La sanction du Conseil supérieur de l'audiovisuel est tombée, et elle risque de faire chauffer le porte-monnaie. 3 millions d'euros ont en effet été réclamés à Cyril Hanouna et à la chaîne C8 après que de nombreuses plaintes aient déposées concernant la diffusion d'un canular homophobe dans Radio Baba. Dans un communiqué publié ce mercredi 26 juillet 2017, le régulateur rappelle avoir prononcé trois mises en garde et deux mises en demeure contre l'émission, et estime ainsi avoir "privilégié le dialogue et multiplié les avertissements, sans manifestement être entendu".

"C'est quand même n'importe quoi"

Le couperet est finalement tombé, et la sanction a aussitôt été contestée par la chaîne qui dénonce dans un communiqué un "traitement inéquitable et discriminatoire" que subit Touche pas à mon poste de la part du CSA, en rappelant que "de nombreuses séquences problématiques sur d'autres télévisions ou radios n'ont provoqué aucune réaction".

Du côté de Cyril Hanouna, la nouvelle a aussi du mal à passer. "Les chéris je repense au 3 millions d'euros d'amende c'est quand même n'importe quoi ! On est sur une vendetta ! Et pas Michael ! Schrameck(Olivier Schrameck, président du CSA, ndlr.) est chaud quand même", a-t-il ainsi twitté ce jeudi à l'attention de ses "fanzouzes".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU