Anémone : "J'aimais bien coucher, mais pas avec les gros porcs qui profitent !"

Anémone : "J'aimais bien coucher, mais pas avec les gros porcs qui profitent !"
Anémone lors du 11e Festival du film de Luchon, le 5 février 2009.

Fabien Gallet

En marge de l'affaire Weinstein qui ébranle depuis plusieurs semaines le monde du cinéma, Anémone était invitée à s'exprimer au sujet des agressions sexuelles au micro de France Bleu, samedi 28 octobre 2017.

Comme bon nombre de femmes, la comédienne révélée grâce à la troupe du Splendid a fait les frais d'hommes comme Harvey Weinstein. C'est ce qu'elle a affirmé il y a quelques jours dans l'émission Dans le rétro, sur France Bleu. Tout comme le producteur américain en avait l'habitude, un professionnel l'avait conviée à le rejoindre dans un hôtel. "J'ar­rive, et le mec était en peignoir dans la chambre d'hô­tel et il commence à me demander de me déshabiller pour le rôle. Je lui dis 'Ça va pas !'", s'est souvenue Anémone. Une réponse qui n'a pas plu à ce "pâle escroc", qui lui a alors lancé : "Vous êtes une bonne soeur, vous êtes très coin­cée." "Oui en effet, je suis très coin­cée. Merci, au revoir", lui répondra l'actrice avec aplomb, du haut de ses 22 ans.

"Ils préfèrent la petite minette bien dans les normes"

Néanmoins, Anémone a expliqué avoir déjà accepté ce genre de proposition relevant du service sexuel. "Ça m'est déjà arrivé. Ça m'est arrivé une fois comme ça", a-t-elle avoué, avant de préciser : "Parce que moi j'ai­mais bien coucher, mais j'ai­mais bien coucher avec des mecs qui me plaisaient, pas avec des gros porcs qui profitent."

Pour autant, l'actrice de 67 ans estime ne pas "avoir le profil" des femmes qui attirent les hommes comme Harvey Weinstein, qui selon elle "a une tête de gros porc". "Je pense qu'ils préfèrent la petite minette bien dans les normes", a-t-elle conclu.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU