Ange­lina Jolie : elle se confie pour la première fois sur son divorce

Chargement en cours
 Angelina Jolie lors la première de "Kung Fu Panda 3" au théâtre TCL Chinese de Hollywood, le 16 janvier 2016.

Angelina Jolie lors la première de "Kung Fu Panda 3" au théâtre TCL Chinese de Hollywood, le 16 janvier 2016.

1/2
© BestImage, FAMEFLYNET
A lire aussi

Hélène Demarly

La star se livre pour la première fois en interview depuis l'annonce de son divorce avec Brad Pitt. Même si elle dit traverser un "moment très difficile", sa priorité reste ses enfants.

Au Cambodge, où elle était venue présenter son film sur les Khmers rouges "First They Killed My Father", l'actrice américaine a donné une interview télévisée et s'est confiée sur son divorce avec Brad Pitt - demandé en septembre 2016 -, pour la première fois. À la BBC, Angelina Jolie explique que "ces derniers mois ont été difficiles". "Je ne veux pas trop en parler (...) Nous sommes et nous serons pour toujours une famille et j'espère que cette situation nous rendra d'une manière ou d'une autre plus proches et plus forts", a confié la star de 41 ans, visiblement émue.

Ses enfants, sa priorité !

"Ma prio­rité sont mes enfants, nos enfants... Et mon objec­tif est de trou­ver un moyen de s'en sortir", explique-t-elle. Elle révèle malgré tout que lorsqu'elle se "réveille", elle se "demande comment (elle va) réussir à passer la journée". Elle s'explique : "Je traverse un moment où tout le monde dort dans ma chambre. Deux hamsters, deux chiens, deux enfants (...) En général, je me réveille en essayant de déter­mi­ner qui va sortir les chiens, qui va commen­cer à prépa­rer les pancakes et si tout le monde s'est bien bros­sé les dents."

À la question "Où vous voyez-vous dans 5 ans ?", la réalisatrice répond en souriant : "J'espère que je serai en train de voyager aux quatre coins de la planète et de rendre visite à mes enfants, qui je l'espère seront heureux, à faire des choses vraiment intéressantes (...) et que je les soutiendrai. J'espère que je représente pour eux un exemple (...). J'essaie de leur montrer le monde tel qu'il devrait être vu et non pas à travers la prison d'Hollywood ou un certain mode de vie."

Samedi 18 février 2017, à Siem Reap au Cambodge, Angelina Jolie est justement apparue entourée de ses six enfants Pax, Zahara, Shiloh, Knox, Maddox et Vivienne, pour présenter son dernier long-métrage "First They Killed My Father" (en français "D'abord ils ont tué mon père"). Un film adapté des mémoires d'une activiste dont la famille a été décimée par le régime Khmer rouge. Angelina Jolie, qui détient la nationalité cambodgienne depuis 2005, a été reçue à cette occasion par le roi du Cambodge en personne.

 
16 commentaires - Ange­lina Jolie : elle se confie pour la première fois sur son divorce
  • avatar
    Bernardino1 -

    On s'en fout de leur histoire. Il y a tous les jours des gens qui divorcent et qui se retrouvent dans des situations (financière) parfois dramatique. Alors eux ? qu'Ils se débrouillent. Personne ne les a forcé à adopter à tout va !

    avatar
    dani4 -

    il ne faut pas regarder les infos people si cela vous dérange !!

  • avatar
    ficelle49 -

    Merde j'ai oublié ma boîte de kleenex c'est trop bête ........

  • avatar
    Hastalavistababy -

    Qui va sortir le chien? Bah l'une de ses bonnes, sans aucun doute. Qui va s'occuper de ses gosses? Bah l'une des nurses ou l'un des précepteurs.

    avatar
    calculemoi -

    oui, et alors?? ou voulez vous en venir?? c'est un peu parler pour ne rien dire, non?? un petit câlin peut être??

  • avatar
    sam19522730 -

    Pourquoi l'avoir lâché , si c'est pour passer des moments difficiles ???. J'avoue ne plus comprendre les divorces aujourd'hui !!!.

  • avatar
    apipahappy -

    Bonjour - MadameAngelina Jolie est une grande dame, qui avec son mari ont eu le courage d'adopter quelques enfants dont la vie sera bien meilleure que les nôtres? Qu'elle soit reçue par SAR Sihamoni NORODOM est logique et normal, compte tenu qu'elle a la nationalité cambodgienne d'une part, et d'autre part qu'elle est vivement appréciée par SAR. Bien évidemment il est dommage qu'elle soit séparée de son mari, et bien evidemment se séparer aussi vite et facilement de son mari est la solution de gens riches qui hélas ne réfléchisse pas à la solution de rester en ménage ne serait-ce que pour préserver la famille, un enfant ayant besoin et de son père et de sa mère. Tous les ménages ne se séparent pas surtout pour l'intérêt des enfants. Je salue par ailleurs SAR et lui adresse mes bien sincères respects et amitiés. C.K.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]