Anggun : musulmane, non voilée, et menacée de mort en Indonésie

Anggun : musulmane, non voilée, et menacée de mort en Indonésie
Anggun au défilé Jean-Paul Gaultier à Paris, le 24 janvier 2018.

Christian Pambrun

Anggun n'est-elle plus la bienvenue en Indonésie ? La chanteuse s'est confiée au magazine Technikart et est revenue sur les menaces dont elle fait l'objet dans son pays natal. En cause : sa liberté de parole, et le fait qu'elle ne porte pas le voile.

"Je ne peux plus me rendre là-bas sans être accompagnée de gardes du corps, c'est aussi ça, l'Indonésie d'aujourd'hui", révèle Anggun dans le dernier numéro de Technikart. En plus de faire la Une du magazine, montrant une facette d'elle loin de l'image grand public que l'on pourrait en avoir, l'interprète de La neige au Sahara se confie dans une longue interview. La star, qui est musulmane, dénonce notamment "l'hypocrisie énorme" qui entoure la religion et le port du voile en Indonésie : "Voiler les femmes, c'est-à-dire tout de même les fermer aux autres, pour les préserver de la faiblesse des hommes au lieu de les responsabiliser. Tout ça sans éducation sexuelle, sans aucun débat public sur la sexualité. Et, croyez-moi, ça n'empêche pas les femmes voilées de se faire violer comme les autres...", analyse-t-elle.

Son amour pour la France

Anggun revient également sur le bonheur qu'elle a trouvé en France, son pays d'adoption depuis 2000. "Je suis Française, je vis et je paye mes impôts en France depuis des années. J'aime tellement ce pays que j'ai choisi sa nationalité, l'Indonésie n'acceptant pas la bi-nationalité, ce qui n'a pas été sans douleur", avoue-t-elle.

Anggun a sorti son huitième album international, sobrement intitulé "8", en décembre 2017. Il s'agit de son premier album entièrement en anglais.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU