Anne Roumanoff : sa lettre émouvante à son père qui souffre d'Alzheimer

Anne Roumanoff : sa lettre émouvante à son père qui souffre d'Alzheimer
Anne Roumanoff

Camille Inglebert

Pour les célébrités aussi, la fête des pères a été l'occasion de rendre hommage au premier homme de leur vie : leur papa. Si les stars américaines ont multiplié les photos sur les réseaux sociaux, Anne Roumanoff a préféré prendre sa plume pour évoquer son père, qui a toujours été présent pour elle mais qui souffre aujourd'hui d'Alzheimer. C'est dans une lettre émouvante postée sur sa page Facebook que l'humoriste a souhaité une bonne fête à son papa.

Dans sa lettre, Anne Roumanoff se souvient des moments importants qui ont jalonné son existence : quand elle a trois ans et qu'elle tient la main de son père "fort" et "solide", quand elle en a treize et qu'elle est en pleine période de rébellion... L'humoriste se souvient aussi de son père à ses côtés le jour de son mariage : "J'ai 30 ans, c'est mon mariage, je rentre dans l'église à son bras . Il a mis son plus beau costume et un noeud papillon qui le fait ressembler à un maître d'hôtel. Il ne me le dit pas mais je sais bien qu'il pense qu'aucun garçon n'est assez bien pour moi".

Aujourd'hui, son père a 80 ans et "il regarde d'un air absent". Touché par la maladie d'Alzheimer, le papa d'Anne Roumanoff ne la reconnaît pas toujours, mais : "Je prends sa main, je la serre. Il n'est plus ce qu'il a été mais il est là, bien vivant. Il me sourit et je retrouve l'étincelle de malice dans ses yeux. Bonne Fête des pères, papa", conclut l'artiste.

Récemment, c'est l'acteur américain Samuel L. Jackson qui regrettait que plusieurs membres de sa famille aient la maladie d'Alzheimer. "Mon grand-père était le premier membre de ma famille touché par la maladie. Il était mon meilleur ami quand j'étais enfant. Ça me brisait le coeur de voir qu'il avait atteint un stade où il ne me reconnaissait plus", déclarait le comédien, dont l'oncle, la mère et la soeur ont également été touchés.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU