Anne-Sophie Lapix au JT : "Les gens ont le droit de penser que je suis nulle"

Anne-Sophie Lapix au JT : "Les gens ont le droit de penser que je suis nulle"
Anne-Sophie Lapix lors de la montée des marches du film "Ma Loute" en marge du 69e Festival de Cannes, le 13 mai 2016.

Hélène Garçon

Bientôt la rentrée ! Alors que David Pujadas fera son retour à la télévision sur LCI, sa remplaçante, Anne-Sophie Lapix, s'apprête à faire ses premiers pas dans le JT de France 2. Un défi pour la journaliste, qui, depuis l'éviction de son confrère, est au coeur de nombreuses rumeurs.

Le 17 mai 2017, David Pujadas était écarté du journal de 20 Heures de France 2, sans raisons apparentes. Anne-Sophie Lapix avait alors été désignée pour reprendre le flambeau après le journaliste, qui était à l'antenne depuis seize années. Une nomination qui aurait fait grand bruit dans les couloirs de France Télévisions à en croire certaines rumeurs. Dans un entretien accordé au Figaro, la présentatrice met les points sur les "i".

"Je n'ai jamais demandé le poste de David Pujadas. Ni celui de qui que ce soit. Je ne suscite pas les opportunités, je les saisis. David sait que je n'ai rien à voir avec son exclusion du 20 Heures", a affirmé l'ancienne animatrice de C à Vous, qui se dit très stressée avant le grand soir. "C'est une grosse pression. Mais je ne peux pas m'arrêter devant cet obstacle sous prétexte que David était tellement bon et qu'il vaut mieux que je reste chez moi", livre-t-elle.

La journaliste ne veut pas être "une erreur de casting"

Malgré les nombreuses critiques qu'elle a reçues, Anne-Sophie Lapix compte bien faire ses preuves et "apporter sa patte au JT ". "Comme toujours, quand j'accepte une proposition, ma priorité est de ne pas décevoir ou de ne pas laisser penser que c'est une erreur de casting", déclare-t-elle. Et d'ajouter tout de même : "Les gens ont le droit de penser que je suis nulle et de regretter David Pujadas."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU