Anne-Sophie Lapix : ses enfants priment sur sa carrière

Anne-Sophie Lapix : ses enfants priment sur sa carrière
Anne-Sophie Lapix
A lire aussi

Fabien Gallet

Pas de temps mort pour Anne-Sophie Lapix. La journaliste qui privilégie le bien-être de ses invités sur le plateau de C à vous sur France 5 fait la joie des téléspectateurs, toujours de plus en plus nombreux. Véritable bourreau de travail, celle qui a succédé à Alessandra Sublet fait pourtant la part des choses, et garde en tête que sa vie de famille reste sa priorité. C'est ce qu'elle explique dans les pages du magazine Questions en femmes, en kiosque depuis le vendredi 4 décembre 2015.

Noël approche, de quoi prévoir de bons repas aux futurs invités de C à vous. Mais Anne-Sophie Lapix le sait, c'est aussi et surtout une période familiale. Et la famille, pour la journaliste, c'est sacré. Celle qui officiait auparavant dans Mots croisés sur France 2 doit d'ailleurs faire des choix, puisqu'avec deux enfants, son rôle de maman est des plus importants. Heureusement, elle peut compter sur l'indulgence de ses supérieurs. "J'ai un patron très compréhensif, précise l'animatrice de 43 ans. Il sait combien mes enfants comptent. Il m'est arrivé l'an dernier de manquer des réunions parents-profs, je n'aime pas ça. Je trouve que c'est très important", poursuit-elle.

C'est donc naturellement qu'elle souhaite garder un oeil sur leur parcours scolaire. "Chez moi, mes enfants sont des anges, mais ils sont dissipés en classe, alors j'ai besoin de savoir ce qui s'y passe", explique Anne-Sophie Lapix qui confiait il y a deux ans au même magazine ne pas être "du genre 'maman absente et fondue d'amour quand elle est là'".

Elle poursuit ensuite l'interview en se confiant sur les rapports qu'elle entretient avec son mari. Grâce à lui, elle a réussi à trouver un équilibre familial. "Les rapports sont différents. On a eu une vie avant. Mon mari m'a connue journaliste et il respecte énormément ce que je fais. Il y a un rapport très équilibré entre nous, très à l'écoute, très attentif à ce que fait l'autre", conclut-elle.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU