Après Johnny Hallyday, Thomas Dutronc redoute la mort de son père

Après Johnny Hallyday, Thomas Dutronc redoute la mort de son père
Jacques Dutronc en concert au Zénith de Paris, le 12 octobre 2010.

Hélène Demarly

Après la mort de Johnny Hallyday, Thomas Dutronc s'est confié à Gala et s'est dit inquiet pour son père Jacques.

"J'ai appris la mort de Johnny dans la nuit, en voyant une dépêche tomber sur mon iPhone", commence Thomas Dutronc, dans une interview au magazine Gala avant d'expliquer qu'il s'y attendait : "Les rumeurs étaient de plus en plus alarmantes. Et Laeticia avait prévenu mon papa, il y a trois semaines, un mois, que ça n'allait plus".

En effet Jacques Dutronc, proche de Johnny Hallyday depuis les années 1960, avait dernièrement parcouru la France avec lui et Eddy Mitchell pour la tournées des Vieilles Canailles. Tournée sur laquelle Thomas Dutronc était d'ailleurs très présent. À Gala, il raconte que c'est "à ce moment-là" que "Johnny est entré dans (son) coeur". Il dit également : "Entre Jean d'Ormesson et lui, la culture française qu'on aime en prend un coup", avant de confier : "Ce qui me fait peur avec la disparition de Johnny, c'est qu'elle me renvoie à celle de mon père, un jour. Et je ne la veux pas."

"C'était un Phoenix"

L'interprète de J'aime plus Paris explique aussi comment le Taulier s'était battu tout au long de la maladie : "On était tous très inquiets au début, le jour de la première, car il sortait juste d'une grosse chimio, il n'était pas bien et a annulé les répétitions. Mais après, il y a eu certains jours où c'est Johnny qui était à fond pour faire des balances et c'est Eddy et mon père qui étaient crevés. On se disait tous que c'était un Phoenix. D'autant qu'il avait tout le soutien médical nécessaire."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU