Après la polémique des photos, Luc Alphand quitte la France

Après la polémique des photos, Luc Alphand quitte la France
Luc Alphand à Paris, le 27 novembre 2013.

Azza Kamaria

L'ancien champion de ski s'est confié dans les pages de VSD sur son quotidien après que des photos de lui posant avec des animaux morts aient été dévoilées sur les réseaux sociaux.

Depuis la polémique autour des photos de Luc Alphand à la chasse, l'ancien champion de ski s'est fait discret. Dans une interview accordée à VSD (numéro du 19 avril 2018), ce dernier est revenu sur la vague de haine subie et sur son projet de quitter la France puisqu'à Serre-Chevalier, son village natal, il confie "raser les murs et ne plus se sentir chez lui". Ses proches ne sont pas épargnés par les "milliers de messages d'un niveau de haine incroyable". "Ma femme qui se fait traiter de 'pute', des insultes écrites sur les notes de l'hôtel où elle travaille, mes enfants qui subissent ça à l'école...", explique-t-il.

Direction Andorre

Même s'il précise que cette décision n'est pas liée à la pression qu'il subit, Luc Alphand a pris la décision de quitter la France et ses Hautes-Alpes natales pour une nouvelle vie en principauté d'Andorre.

"Pas pour m'exiler", tient-il à préciser avant que les mauvaises langues ne s'attaquent encore à lui. "Mais pour y travailler sur le circuit de Coupe du monde de ski à la demande de la fédération andorrane", assure-t-il. L'athlète de 52 ans révèle également qu'après le scandale "un tiers de (ses) sponsors est parti". Et de conclure : "Des conventions annulées. La piste de ski à mon nom n'a pas été débaptisée, ils ont juste enlevé le panneau, mais la course de vélo, si."

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.