Arielle Dombasle a failli aller en prison par amour

Chargement en cours
Arielle Dombasle assiste au Dita Von Teese's Crazy Show au Crazy Horse, à Paris le 15 mars 2016.
Arielle Dombasle assiste au Dita Von Teese's Crazy Show au Crazy Horse, à Paris le 15 mars 2016.
1/2
© Abaca, Laurent Zabulon

Fabien Gallet

Arielle Dombasle n'a pas toujours été en couple avec Bernard-Henri Lévy et n'a pas toujours vécu à l'abri du besoin. Preuve en est, il y a bien des années de cela, la chanteuse, alors éperdument amoureuse, s'est retrouvée ruinée. Une mésaventure amoureuse qui a bien failli lui coûter sa liberté.

Sentimentale et romantique invétérée, Arielle Dombasle est une passionnée d'amour. Si la comédienne et chanteuse vit une idylle merveilleuse avec Bernard-Henri Lévy depuis près de deux décennies, d'autres hommes ont également fait battre son coeur. Mais parmi ses diverses romances passées, l'une d'elles s'est révélée plus complexe et plus risquée que les autres.

C'est ce que la star de 58 ans a révélé à Catherine Ceylac, dimanche 13 novembre 2016, sur le plateau de l'émission Thé ou Café sur France 2. Invitée à l'occasion de la sortie de son nouveau disque, "La Rivière atlantique" réalisé avec Nicolas Ker, la principale intéressée a avoué avoir connu de graves soucis financiers à cause d'une de ses anciennes conquêtes amoureuses. "À un moment donné, je me suis mise dans une configuration où je devais énormément d'argent à beaucoup de gens. J'avais des dettes énormes, énormes, énormes. (...) Mais, ce n'était pas de mon fait", a-t-elle confié.

Ruinée par amour

"Je suis presque allée en prison à cause de ça", a par la suite admis Arielle Dombasle. Comment a-t-elle bien pu se retrouver dans une telle situation ? Tout simplement par amour. "C'était il y a longtemps ! C'est parce que j'aimais quelqu'un qui était très très très pauvre et qui m'a ruinée, voilà", a-t-elle expliqué. Pour satisfaire les besoins et permettre à cet homme, dont elle était éperdument amoureuse mais dont elle a préféré taire le nom, de dépenser sans compter, l'artiste a été contrainte d'emprunter beaucoup d'argent, même à certains membres de sa famille. "(Il) a ruiné aussi ma grand-mère. Mais c'est comme ça...", a-t-elle poursuivi.

Aujourd'hui si Arielle Dombasle est bel et bien à l'abri du besoin, elle estime toutefois se sentir comme "Madame tout le monde". "Je ne me sens pas du tout décalée", a-t-elle expliqué à l'animatrice de France Télévisions avant de réitérer : "Peut-être que les gens me voient décalée mais moi je ne me sens pas du tout décalée."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU