Arielle Dombasle : "Bernard-Henri Lévy n'est pas mon confident"

Arielle Dombasle : "Bernard-Henri Lévy n'est pas mon confident"
Arielle Dombasle se confie.

Roxane Centola

Il y a quelques jours seulement, Bernard-Henri Lévy confiait dans la presse tout son amour pour sa compagne de longue date, Arielle Dombasle. Aujourd'hui, c'est elle qui s'épanche sur leur relation passionnée dans les pages de Paris Match, à l'occasion de la 15ème édition d'Opéra en plein air. La star revient notamment sur sa première rencontre avec le philosophe et sa vie avec lui depuis lors.

C'est en Italie, qu'Arielle Dombasle fait la connaissance de Bernard-Henri Lévy. Elle raconte : "C'était à Milan, face à la Scala où je chantais du Mozart. Le début d'une folle passion qui dure toujours. Tout ce que je fais, je le fais pour l'éblouir. Et lui aussi je crois... J'espère". Folle amoureuse, elle poursuit : "Vous savez, c'est de l'ordre du miracle. Une force magnétique. En regardant son visage de Christ tourmenté, je me suis dit 'il n'y a que moi qui puisse le sauver !'".

Mais comme tous les couples, le quotidien n'est pas toujours facile pour Arielle Dombasle et Bernard-Henri Lévy. "En amour, rien n'est jamais acquis. 'L'amour n'est pas un feu qui se tient dans la main' disait Mme du Châtelet, la maîtresse de Voltaire. Il faut aussi accepter de traverser les enfers, car dans tout amour existe une part d'enfer. L'amour est le paroxysme à la fois de la joie et de la douleur. J'avoue que, dans les périodes de tourment, je peux hurler à la mort, mais toujours en me cachant",explique-t-elle.

L'actrice et chanteuse franco-américaine est en effet toujours restée une femme secrète : "Bernard-Henri n'est pas mon confident, je crois être restée une énigme pour lui". Et c'est peut-être là le secret de la longévité de leur couple.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU