Arthur se dévoile : "Je ne voyais pas grandir mes enfants"

Arthur se dévoile : "Je ne voyais pas grandir mes enfants"
Arthur.
A lire aussi

Roxane Centola

Figure emblématique du PAF, Arthur n'est pas du genre à donner des interviews. Généralement, c'est plutôt lui qui interroge ses invités. Une fois n'est pas coutume, l'animateur s'est livré dans les pages de Paris Match sur plusieurs sujets qui lui sont chers, dont sa famille. Sans détour, il raconte son besoin d'être proche des siens et de revenir à l'essentiel : "Plus je vieillis, plus je ressens l'envie de me rapprocher de ce que je suis, de ce que je veux transmettre".

Si pendant longtemps ses ambitions étaient davantage professionnelles que personnelles, aujourd'hui Arthur n'a plus les mêmes priorités. Il confie : "À chacun sa quête du bonheur. Pendant longtemps, j'ai cru que le mien passait par la réussite. Et puis, je me suis réveillé, je ne voyais pas grandir mes enfants. Ma vie est désormais organisée en fonction du moment que je vais passer avec eux, qui vivent dans deux pays différents. Ils sont ma colonne vertébrale". D'ailleurs il le dit lui-même, il est un vrai papa gâteau : "Je suis un papa poule, collant, qui bave sur les joues de ses enfants. Je profite du temps présent avec eux et cela me fait du bien".En passant du temps avec ses enfants, Arthur espère transmettre des valeurs qui lui tiennent à coeur et qu'il a lui-même reçues de ses parents. Il explique : "Mes parents m'ont inculqué le respect et la tolérance. Dans notre immeuble, il y avait des feujs, des Maliens, des Algériens, des Antillais : toutes les portes étaient ouvertes, toutes les saveurs de la vie se mélangeaient. Cela nous apprenait à vivre avec les autres. C'est ce que je tente d'inculquer à mes enfants". C'est tout ce qu'on lui souhaite !

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU