Benjamin Castaldi reconnaît la présence de prostituées dans la télé-réalité

Benjamin Castaldi reconnaît la présence de prostituées dans la télé-réalité
Benjamin Castaldi au BCG Charity Day, dans la salle des marchés de BCG à Paris, le 11 septembre 2017.

Hélène Demarly

Après les révélations chocs d'une jeune femme interviewée par Jeremstar dans "Les Terriens du Dimanche" sur la prostitution de certaines candidates de télé-réalité, Benjamin Castaldi a confirmé ses dires.

Dans Touche pas à mon poste ! mardi 26 septembre 2017, Cyril Hanouna est revenu sur le reportage diffusé sur C8 dans l'émission Les Terriens du Dimanche, où le Youtubeur Jeremstar interviewait anonymement une candidate de télé-réalité. Celle-ci dénonçait la prostitution et l'escorting qui sévissent dans ce milieu, affirmant que certaines faisaient "de la télé-réalité pour se vendre plus cher parce qu'elles sont déjà prostituées de base". Elle-même s'était déjà retrouvée à Dubaï avec une autre candidate de télé-réalité dans "une sorte de harem avec que des filles en maillot de bain, d'autres nues", dont certaines qui se livraient "à des actes sexuels".

Un nom de code pour repérer les prostituées

Sur le plateau de TPMP, Benjamin Castaldi n'a alors pas semblé surpris. L'ancien présentateur de Loft Story a même expliqué que Dubaï n'était ni plus ni moins qu'un "nom de code dans les castings" : "Quand on dit 'Dubaï' on sait que ces filles-là ont une double vie, c'est un secret de polichinelle."

Dubaï serait en effet une destination de choix pour les candidates qui se prostituent. Cependant, selon le chroniqueur, "les chaînes ou ceux qui font les enquêtes arrivent à déceler ceux ou celles qui travaillent" en tant que prostituées pour les éliminer des castings. La source de Jeremstar, elle, affirme pourtant le contraire.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU