Bernard Tapie : "On m'a ôté l'essentiel de l'estomac et de l'oesophage"

Bernard Tapie : "On m'a ôté l'essentiel de l'estomac et de l'oesophage"
Bernard Tapie lors d'une conférence de presse à l'hôtel Royal Monceau à Paris, le 10 octobre 2006.

Hélène Demarly

L'homme d'affaires se bat contre son cancer de l'estomac depuis septembre 2017. Après avoir subi une lourde opération en janvier, il se confie aujourd'hui sur sa maladie.

Bernard Tapie se livre dans un entretien fleuve au Point, publié le 7 mars 2018, et raconte comment il a découvert son cancer : "Je ne fais jamais de check-up et je n'ai même pas de médecin traitant. Un jour de juin 2017, je me trouve en difficulté pour déglutir et, comme je ne fume pas, ne bois pas et que je n'ai pas fait la fête la veille, je décide d'appeler mon ancien médecin de l'OM, Jean Duby. Il me dit : 'On va faire une fibroscopie.'"

Verdict ? Un cancer "à la fois sur l'estomac, assez important, et sur le bas de l'oesophage". Il commence alors le traitement avec une "très lourde" chimiothérapie puis une opération. "On m'a ôté l'essentiel de l'estomac et de l'oesophage", explique-t-il.

5 000 lettres de soutien

Il raconte également qu'après son passage sur France 2 face à Laurent Delahousse en novembre, il a reçu "près de 5 000 lettres venant de malades ou de gens qui fréquentent ou travaillent avec des malades". Aujourd'hui, il dit avoir "perdu énormément de poids" et avoir "beaucoup de mal à (se) nourrir".

Pourtant, pas question pour l'ancien propriétaire d'Adidas et de l'OM de se laisser abattre. S'il dit penser "à la mort puisqu'elle est probable", il raconte avoir "plein de projets en tête" et assure : "Si la chimio ne me met pas KO, j'ai bien l'intention de continuer."

Et de conclure par un conseil optimiste : "Quand tu as la santé et qu'autour de toi ils l'ont aussi, putain, chaque jour qui se lève, c'est une fête ! C'est une vraie fête ! Va au boulot heureux."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU