Brigitte Bardot se serait suicidée si elle n'avait pas les animaux

Brigitte Bardot se serait suicidée si elle n'avait pas les animaux
Brigitte Bardot visite un refuge à Carnoules, le 7 octobre 2001.

Hélène Demarly

À l'occasion de la sortie de son livre "Larmes de combat", BB s'est livrée dans une longue interview au Monde (édition du 20 janvier 2018). Elle y évoque le lien indéfectible qu'elle entretient avec les animaux.

"Ce sont les animaux qui m'ont sauvée", commence l'icône française. Celle qui a quitté le cinéma à 38 ans pour s'occuper des bêtes confie : "Sans eux je me serais suicidée. Ma vie ne me plaisait pas. Ces mondanités auxquelles j'étais conviée m'apparaissaient grotesques et surtout inutiles. Dénuée de but, la vie est insupportable. Car elle est injuste et cruelle. La vouer aux animaux a tout changé. Eux ne m'ont jamais déçue."

"J'étais là pour les défendre et pas pour aller me bronzer sur un yacht ou une plage des Seychelles avec un milliardaire", continue Brigitte Bardot. "Non seulement les animaux ont donné un sens à ma vie, mais ils m'ont aussi permis de vieillir sereinement (...) Mes animaux me voient vieille, et ça ne les gêne pas !", raconte-t-elle, s'érigeant contre la chirurgie esthétique. Elle affirme d'ailleurs : "Je trouve ça triste à mourir (...). La fausse jeunesse est hideuse."

Elle sera enterrée à la Madrague

L'ancienne actrice de 83 ans a déjà pris ses dispositions concernant le moment où elle disparaîtra. La Madrague "deviendra un musée" qui alimentera "les caisses de la fondation" Brigitte Bardot. Elle souhaite être enterrée dans son jardin, proche de la mer : "Je préfère reposer là plutôt que dans le cimetière de Saint-Tropez, où une foule de co***rds risquerait d'abîmer la tombe de mes parents et de mes grands-parents."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU