Brigitte Lahaie : ses propos sur le viol indignent

Brigitte Lahaie : ses propos sur le viol indignent
Brigitte Lahaie pendant la Foire au livre de Nice, le 15 juin 2014.

Hélène Demarly

L'ancienne actrice de films X a affirmé, face à la militante féministe Caroline De Haas sur BFMTV, que l'on pouvait "jouir lors d'un viol".

Mercredi 12 janvier 2018, sur le plateau de BFMTV, Brigitte Lahaie s'est retrouvée face à Caroline De Haas. L'animatrice radio a signé la tribune du Monde (publiée deux jours plus tôt), qui rejette le mouvement #Balancetonporc, défendant la "liberté d'importuner" des hommes, quand la seconde, militante de la cause des femmes, a rejeté ce texte. Toutes deux étaient présentes sur la chaîne d'info pour un débat autour des violences faites aux femmes.

"On peut jouir lors d'un viol"

"Comment est-ce qu'on fait pour redonner aux femmes la puissance de leur corps et le plaisir et la jouissance ? Il y a un truc très simple, c'est d'arrêter les violences. Parce que les violences, elles empêchent la jouissance. Quand vous avez été victime de viol, vous jouissez moins bien en fait, en général", a expliqué Caroline De Haas. Ce à quoi Brigitte Lahaie lui a rétorqué : "On peut jouir lors d'un viol, je vous signale." Une phrase qui a rendu la militante féministe, elle-même victime de viol, sans voix.

C'est sur Twitter qu'elle a choisi ensuite de s'exprimer : "Le corps d'une victime de violence peut réagir de plein de manières différentes. Cela ne change rien au fait que le viol est un crime. Placer cette phrase alors que l'on parlait de plaisir sexuel donne une sentiment de banalisation de la violence."

À la suite de la tribune publiée dans Le Monde, une trentaine de personnalités, dont Caroline De Haas, et membres d'associations ont répondu "aux porcs et leurs allié.e.s" sur le site de France Info.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU