Brigitte Lahaie : ses propos sur le viol indignent

Brigitte Lahaie : ses propos sur le viol indignent

Brigitte Lahaie pendant la Foire au livre de Nice, le 15 juin 2014.

A lire aussi

Hélène Demarly

L'ancienne actrice de films X a affirmé, face à la militante féministe Caroline De Haas sur BFMTV, que l'on pouvait "jouir lors d'un viol".

Mercredi 12 janvier 2018, sur le plateau de BFMTV, Brigitte Lahaie s'est retrouvée face à Caroline De Haas. L'animatrice radio a signé la tribune du Monde (publiée deux jours plus tôt), qui rejette le mouvement #Balancetonporc, défendant la "liberté d'importuner" des hommes, quand la seconde, militante de la cause des femmes, a rejeté ce texte. Toutes deux étaient présentes sur la chaîne d'info pour un débat autour des violences faites aux femmes.

"On peut jouir lors d'un viol"

"Comment est-ce qu'on fait pour redonner aux femmes la puissance de leur corps et le plaisir et la jouissance ? Il y a un truc très simple, c'est d'arrêter les violences. Parce que les violences, elles empêchent la jouissance. Quand vous avez été victime de viol, vous jouissez moins bien en fait, en général", a expliqué Caroline De Haas. Ce à quoi Brigitte Lahaie lui a rétorqué : "On peut jouir lors d'un viol, je vous signale." Une phrase qui a rendu la militante féministe, elle-même victime de viol, sans voix.

C'est sur Twitter qu'elle a choisi ensuite de s'exprimer : "Le corps d'une victime de violence peut réagir de plein de manières différentes. Cela ne change rien au fait que le viol est un crime. Placer cette phrase alors que l'on parlait de plaisir sexuel donne une sentiment de banalisation de la violence."

À la suite de la tribune publiée dans Le Monde, une trentaine de personnalités, dont Caroline De Haas, et membres d'associations ont répondu "aux porcs et leurs allié.e.s" sur le site de France Info.

 
34 commentaires - Brigitte Lahaie : ses propos sur le viol indignent
  • avatar
    mkrevolte -

    B.Lahaie . Malheureusement , votre passé vous condamne aux yeux de tous ces faux -culs qui jouent les vertueux ? Vous n'avez fait qu'exprimer une possibilité , POINT ! Vous êtes probablement beaucoup plus sensée que cette volaille caquetante !

  • avatar
    Naturalibus -

    Une femme violée peut-elle avoir du plaisir au moment de l'acte ?
    - Si c'est non, alors B. Lahaie a raconté une énormité et que les gens soient choqués, cela se comprend aisément.
    - Si c'est oui, même à un infime pourcentage, B. Lahaie en parle et ceux qui sont choqués ne savent pas de quoi elle parle.
    Que C. Deneuve et d'autres, avec leur regard de la libération sexuelle de 68, qui pensent que depuis 50 ans, la femme a eu le temps de s'affirmer et qu'elle est maintenant suffisamment forte et courageuse pour refuser les agissements non consentis d'hommes, signent ce texte, cela peut se comprendre (surtout qu'elles, elles ont assez de caractère pour s'affirmer).
    E. Lévy et d'autres, elles sont là pour le buzz (vente de ses "torchons" people), et elles n'ont aucun crédit.
    B. Lahaie, fait sûrement partie de ces femmes de caractère mais elle, elle a sûrement subi des violences et sa position est encore plus courageuse. Et si la réponse à la question est oui, même infime, et je pense, j'espère pour elle, qu'elle en parle en connaissance de cause, alors sa parole est juste et la vindicte populaire et médiatique est simpliste et condamnable.
    Par contre, que toutes et tous la lâchent sans même un minimum de soutien, d'écoute et de compréhension (notamment aucune des 99) est purement lamentable !
    Pour ce qui est du viol, condamnation totale et sans pitié (castration obligatoire car le taux de récidive est très important). Et les actes de harcèlement, contacts non consentis, ... doivent également être sanctionnés durement. Reste l'éducation sexuelle, parent pauvre de notre éducation où le corps, la nudité est caché, tabou (les hommes ne savent pour beaucoup même pas ce qu'est un clitoris ou s'en désintéressent totalement parce que seul leur plaisir compte et que l'Autre est un objet sexuel).
    Chut, c'est beurk ....

  • avatar
    MATHurine -

    Caroline De Haas ne peut jouir lors d'un viol : Il faut d'abord avoir faim!

  • avatar
    tyentoraduboutdun -

    C'est bien la France tout le monde hurle au viol pour un oui pour un non,
    une main sur l'épaule est suspecte;
    alors dans des pays de merde et même en France pour reprendre Donald Trump
    on arrache le clitoris de gamine de 12 ans sans qu'aucune Française ose l'ouvrir pas même la Ministre
    de l'égalité doit ètre consentante ??

  • avatar
    hilona -

    ...malgré son passé professionnel ,elle n'a été que maladroite et n'a jamais considéré négativement les victimes de viols .Un gros raté de communication diraient les médias ...qui la harcèle et l'accablent .

    avatar
    Pfjtm -

    il faudrait demander à toutes les femmes qui ont été violées lors des guerres ce qu'elles en pensent!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]