Brigitte Macron : sans son mari, elle serait "passée à côté de sa vie"

Brigitte Macron : sans son mari, elle serait "passée à côté de sa vie"
Brigitte Macron lors d'une cérémonie aux Invalides à Paris, le 13 juillet 2017.

Hélène Garçon

Pour la première fois depuis l'élection de son époux à la tête de l'État, élection qui l'a propulsée au rang de première dame, Brigitte Macron s'est exprimée dans les colonnes du ELLE, en kiosque le vendredi 18 août 2017.

Dans cette interview exclusive, l'ancienne professeure de lettres parle de son amour pour les mots, de sa profession qu'elle a tant chérie et, surtout, de son amour pour son mari, de 24 ans son cadet. Un homme "extraordinaire" avec qui elle entretient une relation pourtant "si simple", et qui fascine le monde entier. "Le seul défaut d'Emmanuel, c'est d'être plus jeune que moi", dit-elle, sans fard, au magazine.

De cet amour jugé "transgressif" par certains, Brigitte Macron dira qu'il lui était "vital". "On n'a pas tout cassé même si on a brisé des choses forcément. Les enfants souffrent souvent. Je sais que j'ai fait du mal à mes enfants, et c'est la chose que je me reproche le plus. Mais je ne pouvais pas ne pas le faire. Il y a des moments dans votre vie où vous faites des choix vitaux. Et pour moi, ça l'a été. Donc, les vingt ans d'écart, ce qui a pu être dit, c'est tellement rien", confie-t-elle, avant d'ajouter : "Si je n'avais pas fait ce choix, je serais passée à côté de ma vie."

"Je ne me sens pas première dame"

Concernant sa nouvelle vie à l'Élysée et son nouveau statut - qui a fait coulé beaucoup d'encre ces derniers jours - cette amoureuse des lettres de 64 ans reconnaît qu'elle a encore du mal à s'y faire. Elle l'avoue d'ailleurs : "Je ne me sens ni première - ni dernière - ni dame ! Je suis Brigitte Macron." Et c'est déjà pas mal !

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU